Abonnez-vous à notre bulletin d'information bi-hebdomadaire gratuit sur la Chine-Afrique.

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Suivez PAC sur les réseaux sociaux

Ecouter le Podcast PAC

Premier African Minerals lance son usine de traitement de lithium au Zimbabwe

Usine de traitement de lithium au Zimbabwe
Cette photo prise le 14 novembre 2020 montre des employés travaillant dans l'atelier d'une entreprise de fabrication de batteries au lithium à Huaibei, dans la province d'Anhui, dans l'est de la Chine. STR / AFP

Premier African Minerals, dans lequel le chinois Canmax Technologies Co Ltd détient 13% des parts, a annoncé la semaine dernière la mise en service de la première usine de traitement de lithium au Zimbabwe.

L’usine qui a la capacité de produire près de 50 000 tonnes de concentré de spodumène par an devrait lancer sa première production cette semaine. Reuters qui rapporte la nouvelle, annonce que la production devrait revenir à CanMax Technologies dans le cadre d’un accord de vente de 35 millions de dollars signé l’année dernière.

POURQUOI C’EST IMPORTANT: Depuis l’année passée, le Zimbabwe avait mis sous pression les exploitants de lithium dans le pays, exigeant la transformation du minerai dans le pays. En décembre, le Zimbabwe imposait une interdiction d’exportation du lithium brut. Cette première unité qui était déjà en construction avant l’interdiction, pourrait bien avoir un effet positif sur les autres compagnies chinoises exploitant le lithium dans le pays et renforcer les positions du gouvernement zimbabwéen.

LECTURE RECOMMANDÉE:

C’est quoi le Projet Afrique Chine

Indépendant

Le Projet Afrique-Chine est fondamentalement independent, non-partisan et ne fait la promotion d’aucun pays, compagnie ou culture.

Actualité

Une sélection minutieuse des articles les plus importants de la journée sur la Chine et l’Afrique. Mise à jour 24 heures sur 24 par des rédacteurs humains. Pas de robots, pas d’algorithmes

Analyses

Des points de vue divers, souvent non conventionnels, d’universitaires, d’analystes, de journalistes et de diverses parties prenantes du débat Chine-Afrique.

Réseau

Un réseau de professionnels unique, composé de chercheurs, d’analystes, de journalistes et d’autres acteurs de la Chine et de l’Afrique du monde entier.