Abonnez-vous à notre bulletin d'information bi-hebdomadaire gratuit sur la Chine-Afrique.
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Suivez PAC sur les réseaux sociaux

Ecouter le Podcast PAC

À propos du « China-Africa Project »

Le China Africa Project (CAP) est une organisation multimédia indépendante à but non lucratif qui se consacre à l’exploration de tous les aspects de l’engagement de la Chine en Afrique. Le CAP est enregistré en tant que société à but non lucratif 501(c)(3) aux États-Unis. Il n’a aucun programme partisan et ne défend aucun pays, entreprise ou culture.

Le CAP a été cofondé en 2010 par le journaliste Éric Olander et le Dr Cobus van Staden, spécialiste des médias. Jusqu’en août 2019, le CAP était un projet passionné sur lequel Éric et Cobus travaillaient pendant les nuits et les week-ends. Désormais, Éric travaille à plein temps sur le PAC pour produire la lettre d’information quotidienne par courriel, les podcasts et pour maintenir le site web. Cobus reste employé par l’Institut sud-africain des affaires internationales en tant que chercheur principal sur la Chine et l’Afrique et travaille sur le CAP pendant son temps libre.

Le CAP produit un mélange de contenu éditorial qui combine du matériel original avec des informations de tiers soigneusement sélectionnées. La production actuelle du CAP comprend :

  1. Le podcast hebdomadaire sur la Chine en Afrique
  2. La page Facebook du projet Chine Afrique
  3. Le projet Chine-Afrique sur YouTube
  4. China-Africa Project sur Twitter
  5. Cobus van Staden sur Twitter

A partir de mars 2022, CAP lance son édition française appelée « ProjetAfriqueChine ». Le « ProjetAfriqueChine » offrira une couverture complète de l’engagement de la Chine en Afrique en français.
Vous pouvez suivre le projet sur les médias sociaux :

  1. Le projet Afrique-Chine sur twitter
  2. Le projet Afrique-Chine sur Facebook
  3. Le projet Afrique-Chine sur LinkedIn

Rédacteur en Chef : Éric Olander est un journaliste ayant plus de 30 ans d’expérience dans le reportage, la production et la gestion de salles de rédaction pour certaines des plus grandes organisations éditoriales du monde, notamment CNN, FRANCE 24 et BBC World Service. Il a travaillé dans des salles de rédaction et a produit des contenus aux États-Unis, en Europe, en Afrique et en Asie. La Chine est toutefois au cœur de la carrière professionnelle d’Eric. Il s’est rendu en Chine pour la première fois en 1989 et a passé plus de dix ans à y vivre, étudier et travailler. Eric parle couramment le français et le chinois mandarin. Il a obtenu un diplôme de premier cycle en histoire de l’Afrique de l’Est à l’université de Californie à Berkeley et un master en affaires publiques internationales avec une spécialisation en politique étrangère chinoise à l’université de Hong Kong.

Pour plus d’informations sur Eric et son parcours professionnel, veuillez consulter son profil LinkedIn.

Directeur de la rédaction : Cobus van Staden est un universitaire, journaliste et analyste de groupe de réflexion accompli, avec plus de 20 ans d’expérience en Afrique et en Asie. Il était chercheur principal sur la Chine et l’Afrique au South African Institute of International Affairs (SAIIA) à Johannesburg. Cobus a obtenu son doctorat en études japonaises et études des médias à l’université de Nagoya au Japon en 2008. Il s’est concentré sur les comparaisons de la diplomatie publique chinoise et japonaise en Afrique pendant des postes postdoctoraux à l’Université de Stellenbosch, et à la chaire SARCHI sur la diplomatie africaine et la politique étrangère à l’Université de Johannesburg, avant de rejoindre le département des études médiatiques de l’Université de Witwatersrand en 2013. Ses recherches universitaires ont porté sur la couverture médiatique des relations Chine-Afrique et Japon-Afrique, ainsi que sur l’utilisation des médias en tant que diplomatie publique dans le sud du monde.

Pour plus d’informations sur Cobus et son parcours professionnel, veuillez consulter son profil LinkedIn.

Editeur Francophone : Christian Géraud Neema Byamungu est un analyste et observateur des relations sino-africaines. Il est diplômé de l’Université Renmin de Chine et possède un master en développement international de l’Université internationale du Japon. Il a fait des recherches sur la gestion des revenus des ressources naturelles. Précédemment, il a travaillé comme chef de projet pour une petite société minière congolaise en RDC, puis comme consultant en bonne gouvernance et en plaidoyer politique pour le « Centre d’études pour l’action sociale ». Actuellement, il est l’éditeur francophone du « China Africa Project », un projet multimédia couvrant l’engagement de la Chine en Afrique.

Pour plus d’informations sur Géraud et son parcours professionnel, veuillez consulter son profil LinkedIn. Si vous souhaitez le contacter directement, veuillez lui écrire à afrikchine@chinaafricaproject.com.

Han Zhen (寒槙), rédacteur pour la Chine, a travaillé et mené des recherches en Chine et en Afrique, notamment cette analyse approfondie du racisme anti-Noir sur Weibo. Malheureusement, pour des raisons de sécurité personnelle, nous ne pouvons pas utiliser son vrai nom ni fournir d’autres informations d’identification à son sujet. Han explique qu’ils ne s’inquiètent pas de la réaction du gouvernement chinois à l’égard de leur travail avec le CAP, puisque la plupart de ces contenus s’appuieront sur des éléments déjà dans le domaine public. Ils craignent plutôt d’attirer l’attention des trolls nationalistes en ligne. Se faire indexer et harceler par la foule en ligne est une réelle préoccupation aujourd’hui. Malheureusement, nombreux sont ceux qui considèrent que la traduction du contenu chinois en langue étrangère pour un public international est antipatriotique.

Rédacteur en arabe : Nesrine Kamal est une journaliste, spécialiste du suivi des médias et analyste avec plus de 10 ans d’expérience. Elle est titulaire d’un master en journalisme international de la City University de Londres, d’un diplôme de troisième cycle en linguistique appliquée et d’une licence en langue et littérature anglaises. Nesrine a travaillé pour plusieurs organisations, dont BBC Monitoring et CARMA Global. Elle possède des années d’expérience dans le suivi, la rédaction et l’analyse de l’actualité au Moyen-Orient et en Afrique du Nord, en particulier dans les domaines de la politique, des relations internationales, de la sécurité et des développements économiques et sociaux.

Financement

Le Projet Chine Afrique croit passionnément qu’il faut être franc et transparent sur son financement. Depuis la création de CAP en mars 2010 jusqu’à janvier 2018, CAP a été entièrement autofinancé par Eric et Cobus, sans aucun soutien financier extérieur.

Actuellement, le CAP dispose de trois sources de financement pour soutenir ses opérations : (90% du financement du PAC provient des abonnés et des membres).

Abonnements : Le CAP demande 15 € par mois ou 149 € par an pour s’abonner à une lettre d’information quotidienne par courriel et accéder au site Web du CAP.

Patreon : Le CAP reçoit le soutien d’auditeurs et de lecteurs qui ont rejoint sa communauté Patreon à l’adresse suivante : www.patreon.com/ChinaAfricaProject.

Fondations : De temps en temps, le CAP reçoit des subventions à petite échelle de fondations sélectionnées et non partisanes :

Reportages généraux : grâce à une subvention du « Africa-China Reporting Project » de l’Université Wits de Johannesburg.

Vous voulez plus d’informations ?

CAP n’accepte pas et n’acceptera pas de financement de la part d’un gouvernement, d’une entreprise ou d’une organisation qui compromettrait l’autonomie éditoriale de CAP. Éric et Cobus sont tous deux totalement transparents sur la mission du CAP, son financement et ses partenariats. Si vous avez des questions ou si vous souhaitez obtenir plus d’informations sur les sujets mentionnés ci-dessus, n’hésitez pas à contacter Éric à l’adresse eric@chinaafricaproject.com.