Abonnez-vous à notre bulletin d'information bi-hebdomadaire gratuit sur la Chine-Afrique.
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Suivez PAC sur les réseaux sociaux

Ecouter le Podcast PAC

La Chine et le fer camerounais

Au début du mois de mai, le gouvernement camerounais signait un accord avec la compagnie chinoise Sinosteel pour l’exploitation du gisement de fer de Lobé. 

La compagnie d’Etat Sinosteel compte y investir 675 millions $ US et produire 4 millions de tonnes de concentrés; ce qui devrait générer à l’Etat camerounais près de 38 millions $ US par an

Cependant, depuis sa signature, le contrat suscite polémiques et remous au sein de la classe politique camerounaise qui en conteste les contours et accuse le gouvernement camerounais d’avoir bradé les actifs miniers du Cameroun.

Pour en parler, nous avons reçu l’expert en mines et pétrole camerounais, le professeur Bareja Youmssi qui avait lui aussi de sérieuses critiques vis-à-vis du contrat.

Notes de l’émission

À propos de Bareja Youmssi

Expert en mines et pétrole, Bareja Youmssi est professeur d’université dans plusieurs université en Afrique dont celui de Bamenda au Cameroun et à l’université officielle de Bukavu en République démocratique du Congo. Présentement il est chef d’opération Geokey Deep Georadar Mining au Tchad.