Abonnez-vous à notre bulletin d'information bi-hebdomadaire gratuit sur la Chine-Afrique.

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Suivez PAC sur les réseaux sociaux

Ecouter le Podcast PAC

Minerais stratégiques : Européens et américains veulent coordonner leurs actions face à la Chine

Minerais critiques occidentaux Chine chaine approvisionnement
Un mineur congolais tient un morceau de minerai de cobalt. Image : Junior Kannah / AFP

l’Union européenne et les Etats-Unis travaillent à une fusion de certaines initiatives de leurs stratégies visant à contrer l’influence de la Chine dans la chaine d’approvisionnement des minerais stratégiques dans le monde. Il s’agit de combiner la Minerals Security Partnership (MSP) des Etats-Unis et la Critical Raw Materials Club (CRMC) de l’UE.

Ces deux concepts englobent des pays jugés amis ou alliés des USA et de l’UE au près de qui et/ou avec lesquels ils peuvent s’approvisionner et/ou développer des chaines d’approvisionnement en minerais stratégiques.

En combinant les deux initiatives, européens et américains espèrent renforcer mutuellement leurs strategies et activités dans leur opposition à la Chine. Les détails de ces deux concepts combinés devraient être connus en mars 2024 selon Bloomberg qui rapporte la nouvelle.

POURQUOI C’EST IMPORTANT: La combinaison de ces deux initiatives devrait permettre aux européens et américains d’éviter un enchevêtrement de leurs agendas et faciliter une coordination de leurs actions et activités au près des pays producteurs et alliés.

La MSP américaine lancée en juin 2022 comprend une dizaine de pays dont cinq européens à titre individuels et l’UE comme organisation continentale; cependant, il est constaté une indépendance d’actions et d’initiatives entre l’UE et les USA au près des mêmes pays producteurs, qui pourraient conduire à des oppositions d’agenda dans ces pays.

La RDC et la Zambie où l’UE et les Etats-Unis ont signé des protocoles d’accord dans le secteur de la valorisation des minerais stratégiques peuvent être pris pour exemple. Dans l’éventualité d’une fusion réussie, la RDC et la Zambie pourraient bien être l’un des premiers terrains d’essai de ces efforts combinés et coordonnés.

Il sera aussi intéressant d’observer dans quelle mesure la fusion de ces deux initiatives parviendra à régler la question de la participation active du secteur privé européen et américain dans leurs stratégies d’opposition à la Chine.

LECTURE RECOMMANDÉE:

C’est quoi le Projet Afrique Chine

Indépendant

Le Projet Afrique-Chine est fondamentalement independent, non-partisan et ne fait la promotion d’aucun pays, compagnie ou culture.

Actualité

Une sélection minutieuse des articles les plus importants de la journée sur la Chine et l’Afrique. Mise à jour 24 heures sur 24 par des rédacteurs humains. Pas de robots, pas d’algorithmes

Analyses

Des points de vue divers, souvent non conventionnels, d’universitaires, d’analystes, de journalistes et de diverses parties prenantes du débat Chine-Afrique.

Réseau

Un réseau de professionnels unique, composé de chercheurs, d’analystes, de journalistes et d’autres acteurs de la Chine et de l’Afrique du monde entier.