Abonnez-vous à notre bulletin d'information bi-hebdomadaire gratuit sur la Chine-Afrique.

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Suivez PAC sur les réseaux sociaux

Ecouter le Podcast PAC

Revue de la Semaine: Ivanhoe Mines signe un accord pour Lobito

Ivanhoe Mine signe un accord pour Lobito
Image d'archive Station Lobito sur la voie ferrée de Benguela
  1. Ivanhoe Mines signe un protocole d’accord pour l’utilisation du corridor de Lobito: Le groupe minier canadien Ivanhoes Mines, co-propriétaire avec le chinois Zijin Mining de la joint-venture Kamoa-Kakula, a signé un protocole d’accord de six ans avec le groupe Trafigura – leader du consortium Lobito Atlantic Railway gérant le chemin de fer de Benguela – pour commencer à exporter sa production à travers le chemin de fer du corridor de Lobito à partir de 2025. Dans un discours fait au Indaba Mining 2024 à Cape Town en Afrique du Sud, après la signature de l’accord, le Pgd Ivanhoes Mines, Robert Friedland a annoncé que sa joint-venture Kamao-Kakula devrait exporter 120,000 à 240,000 tonnes/an de sa production de cuivre à partir du port de Lobito en Angola en passant par le chemin de fer de Benguela dès 2025: LIRE PLUS 
  2. La Zambie en dialogue avec ses créanciers chinois: En fin de janvier, une délégation zambienne s’est rendue en Chine pour rencontrer les créanciers commerciaux chinois de la Zambie. Menée par le ministre du Budget Felix Nkulukusa, la délégation avait pour objectif d’entamer des discussions avec ses créanciers, parmi lesquels des banques privées comme la Industrial and Commercial Bank of China Ltd (ICBC) et la Jiangxi Bank , afin de parvenir à un réaménagement de leurs créances. À Bloomberg, Felix Nkulukusa a déclaré : « La plupart de nos créanciers privés viennent de Chine. Ce sont donc eux que nous sommes allés chercher, sous couvert des accords de confidentialité, pour commencer à partager nos propositions et pour poursuivre le dialogue afin qu’ils se joignent à nous dans le cadre de la restructuration de la dette. »: LIRE PLUS
  3. Un prêt de 200 millions USD pour le sino-canadien Kamoa-Kakula: La joint-venture minière Kamoa-Kakula du chinois Zijin Mining et du canadien Ivanhoe, a obtenu un crédit de 200 millions de dollars américain pour élargir ses activités en République démocratique du Congo. Le prêt syndiqué porté la banque congolaise Rawbank en compagnie du sud-africain ABSA et le nigérian FNB Holdings, devra permettre à Kamoa-Kakula de développer la troisième phase de son projet et d’accroitre sa production annuelle de cuivre à 600.000 tonnes. En 2022, le projet avait produit 370,068 tonnes de cuivre et Ivanhoe réalisait 434 millions de dollars de bénéfices grâce à Kamoa-Kakula: LIRE PLUS
  4. La Chine prévoit 1 milliard USD pour le TAZARA en Zambie et Tanzanie: L’ambassadeur Chinois en Zambie Du Xiahoui, a présenté mercredi 7 février 2024 l’offre de 1 milliard USD que la Chine prévoit d’investir dans la remise à niveau et la gestion du chemin de fer Tanzania-Zambia Railway (TAZARA) qui relie le Copperbelt zambien au port de Dar-Es-Salaam en Tanzanie. L’offre a été présentée au ministre zambien des transports Frank Tayali. L’offre fait suite aux résultats des travaux d’évaluation menées par une équipe de la China Civil Engineering Construction Corporation (CCECC), filiale de China Railway Construction qui avait désignée par Pékin pour négocier le projet. L’équipe avait été envoyée pour évaluer la viabilité et la rentabilité du projet et faire une offre à soumettre aux gouvernements zambiens et tanzaniens: LIRE PLUS
  5. La Minerals Security Partnership se renforce en R.D.Congo avec le Japon et la Gécamines: La Mineral Security Partnership (MSP), l’initiative américaine lancée en juin 2022 pour sécuriser un accès aux minerais stratégiques en dehors des chaines d’approvisionnement chinoises, a annoncé la signature d’un protocole d’accord entre le Japan Organization for Metals and Energy Security (JOGMEC) et l’entreprise publique Générale des Carrières et des Mines (Gécamines) en République démocratique du Congo. La signature aurait eu lieu en marge du sommet du mining Indaba en Afrique du Sud. Selon l’annonce du département d’Etat américain, « Le protocole d’accord crée un cadre de coordination en matière de prospection, de production et de traitement des minerais … [le protocole] créera un cadre de coopération dans les domaines de l’exploitation minière et des ressources minérales dans le but d’accroître les opportunités commerciales pour les parties: LIRE PLUS

C’est quoi le Projet Afrique Chine

Indépendant

Le Projet Afrique-Chine est fondamentalement independent, non-partisan et ne fait la promotion d’aucun pays, compagnie ou culture.

Actualité

Une sélection minutieuse des articles les plus importants de la journée sur la Chine et l’Afrique. Mise à jour 24 heures sur 24 par des rédacteurs humains. Pas de robots, pas d’algorithmes

Analyses

Des points de vue divers, souvent non conventionnels, d’universitaires, d’analystes, de journalistes et de diverses parties prenantes du débat Chine-Afrique.

Réseau

Un réseau de professionnels unique, composé de chercheurs, d’analystes, de journalistes et d’autres acteurs de la Chine et de l’Afrique du monde entier.