Abonnez-vous à notre bulletin d'information bi-hebdomadaire gratuit sur la Chine-Afrique.

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Suivez PAC sur les réseaux sociaux

Ecouter le Podcast PAC

Le coût du service de la dette en dollars augmente au Kenya

Le coût du service de la dette en dollars augmente au Kenya

Le coût du remboursement des prêts libellés en dollars au Kenya ne cesse de s’alourdir, littéralement de jour en jour.

Le Trésor public a indiqué que la chute de la valeur du shilling depuis le début de l’année a augmenté de près de 18 % le coût du service des prêts libellés en dollars. Le phénomène était observable dès avril 2022.

Le Kenya doit environ 23 milliards de dollars à des créanciers étrangers sous forme de prêts en dollars, dont environ 6 milliards de dollars sous forme de prêts à la China Exim Bank, utilisés pour financer la construction du Standard Gauge Railway.

La perspective d’une augmentation des coûts du service de la dette a amené le cabinet comptable international Deloitte à s’inquiéter de la possibilité d’un ralentissement de la croissance économique l’année prochaine, alors même que le président William Ruto déclarait que le pays était « revenu au bord d’une pente dangereuse de surendettement ».

POURQUOI EST-CE IMPORTANT ? Alors que les difficultés du Kenya à gérer ses obligations en matière de dette extérieure retiennent l’attention, il est important de rappeler qu’elles représentent moins d’un quart de la dette publique totale du pays, qui s’élève aujourd’hui à 108 milliards de dollars.

En outre, la part de la Chine dans cette dette publique s’élève aujourd’hui à environ 5 % et est en baisse, étant donné que le Trésor a fait preuve de discipline en remboursant les prêts dans les délais impartis.

LECTURE RECOMMANDÉE:

C’est quoi le Projet Afrique Chine

Indépendant

Le Projet Afrique-Chine est fondamentalement independent, non-partisan et ne fait la promotion d’aucun pays, compagnie ou culture.

Actualité

Une sélection minutieuse des articles les plus importants de la journée sur la Chine et l’Afrique. Mise à jour 24 heures sur 24 par des rédacteurs humains. Pas de robots, pas d’algorithmes

Analyses

Des points de vue divers, souvent non conventionnels, d’universitaires, d’analystes, de journalistes et de diverses parties prenantes du débat Chine-Afrique.

Réseau

Un réseau de professionnels unique, composé de chercheurs, d’analystes, de journalistes et d’autres acteurs de la Chine et de l’Afrique du monde entier.