Abonnez-vous à notre bulletin d'information bi-hebdomadaire gratuit sur la Chine-Afrique.

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Suivez PAC sur les réseaux sociaux

Ecouter le Podcast PAC

Revue de la semaine : Sonatrach et Sinopec signent un deuxième MOU

sino-britannique Petrofac-HQC complexe pétrochimique Algérie
Eric PIERMONT / AFP
  1. Le sud-africain Vodacom compte déployer en Égypte une super-application de services financiers qu’elle développe avec le chinois Alibaba: Cette annonce intervient alors que la société basée à Johannesburg a racheté les activités de sa société mère britannique Vodafone en Égypte pour 2,7 milliards de dollars. Elle serait également en train de demander une licence de téléphonie mobile en Éthiopie, où elle utilisera le service de micro-paiement M-Pesa, qui fonctionne sur une plateforme Alibaba: BLOOMBERG
  2. Le processus de restructuration de la dette de la Zambie va prendre plus de temps que prévu et ne sera pas résolu avant la fin de l’année: Les responsables de la Banque mondiale et du FMI font pression sur le comité des créanciers zambiens pour qu’un accord soit conclu rapidement, mais cela ne se produira probablement pas avant le début de l’année prochaine. La Chine est un acteur clé de ces négociations, à la fois en tant que co-président avec la France du comité des créanciers et en tant que principal prêteur extérieur de la Zambie: REUTERS
  3. Sonatrach et Sinopec signent un deuxième MOU: La compagnie algérienne Sonatrach et le chinois Sinopec ont signé, le lundi 14 novembre, un deuxième MOU visant à renforcer leur cooperation dans la cooperation et la production du pétrole. En mai dernier, les deux sociétés avaient signé un premier accord portant sur le développement conjoint du champ pétrolifère de Zarzaitine dans l’est de l’Algérie, dans lequel Sinopec devait investir 490 millions de dollars USD: Lire plus
  4. Première exportation de gaz du Mozambique pour le chinois CNPC: Le chinois China National Petroleum Corporation, CNPC qui est en joint-venture avec l’italien ENI, l’américain Exxon Mobil, le Sud-coréen KOGAS, le portugais GALP et le mozambicain ENH, ont procédé, le dimanche 13 novembre, à la première exportation de gaz liquéfié du bloc 4 qu’ils exploitent dans le sud du pays. Avec ce projet, Pékin entend diversifier ses approvisionnements en gaz. Elle pourrait très bientôt voir sa présence renforcée dans le pays avec la venue de la China National Offshore Oil Corporation, CNOOC, qui a soumis des demandes d’exploration pour cinq permis gaziers: Lire plus
  5. Le Maroc approuve un vaccin anti-covid chinois: Le ministère marocain de la santé a accordé son aval pour l’utilisation du vaccin chinois anti-covid Convidecia-air de CanSino Bio. Le vaccin est inhalable et peut être utilisé pour des cas sévères de la maladie. Le vaccin est facile à utiliser, conserver et transformer. La logistique demeurant un des plus sérieux défis pour les pays du sud lorsqu’il s’agit de la conservation des vaccins anti-covid: Lire plus
  6. Le bloc de pays G77 et la Chine proposent un nouveau fonds « pertes et dommages » lors du sommet COP27 afin de financer les pays pauvres touchés par les catastrophes climatiques:  Ce fonds semble être une version remaniée du « fonds d’adaptation au climat », qui a échoué et que les pays riches ont refusé de financer. Ses partisans disent espérer que la nouvelle initiative sera mise en place avant le prochain cycle de négociations sur le climat, qui se tiendra à Dubaï en 2023:  REUTERS

C’est quoi le Projet Afrique Chine

Indépendant

Le Projet Afrique-Chine est fondamentalement independent, non-partisan et ne fait la promotion d’aucun pays, compagnie ou culture.

Actualité

Une sélection minutieuse des articles les plus importants de la journée sur la Chine et l’Afrique. Mise à jour 24 heures sur 24 par des rédacteurs humains. Pas de robots, pas d’algorithmes

Analyses

Des points de vue divers, souvent non conventionnels, d’universitaires, d’analystes, de journalistes et de diverses parties prenantes du débat Chine-Afrique.

Réseau

Un réseau de professionnels unique, composé de chercheurs, d’analystes, de journalistes et d’autres acteurs de la Chine et de l’Afrique du monde entier.