Abonnez-vous à notre bulletin d'information bi-hebdomadaire gratuit sur la Chine-Afrique.

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Suivez PAC sur les réseaux sociaux

Ecouter le Podcast PAC

Les congolais plaident pour un retour des occidentaux dans leurs mines

R.D. Congo: Implications de la vente de Chemaf sur le marché du cobalt
Image d'illustration: Une installation de production de cobalt dans la ville de Lumbubashi, au sud de la RD Congo. SAMIR TOUNSI / AFP

le secteur minier congolais désire le retour des occidentaux chez eux. Visiblement exaspérés ou inquiets, difficile à dire, par la domination chinoise dans le secteur, le Vice-président de la Chambre des mines congolaise, John Kanyoni et la ministre congolaise des mines Antoinette N’Samba Kalambayi, plaident pour un retour des compagnies minières occidentales en République Démocratique du Congo.

Ce plaidoyer suffira t-il à convaincre les occidentaux à revenir dans les mines congolaises ? Rien n’est moins sûr. La gouvernance opaque du secteur minier congolais constitue un obstacle majeur pour ces compagnies soumises à de strictes régulations en matière de corruption et de bonnes pratiques.

Le géant suisse Glencore, plus grand producteur mondial de cobalt, a payé le prix fort sa présence dans les mines congolaises.

Bien que la Chine n’ait certainement pas l’intention de quitter le Congo de si tôt, le moins que l’on puisse dire est que les temps sont durs pour elle en ce moment en R.D.Congo.

Article à lire sur le site de RFI

C’est quoi le Projet Afrique Chine

Indépendant

Le Projet Afrique-Chine est fondamentalement independent, non-partisan et ne fait la promotion d’aucun pays, compagnie ou culture.

Actualité

Une sélection minutieuse des articles les plus importants de la journée sur la Chine et l’Afrique. Mise à jour 24 heures sur 24 par des rédacteurs humains. Pas de robots, pas d’algorithmes

Analyses

Des points de vue divers, souvent non conventionnels, d’universitaires, d’analystes, de journalistes et de diverses parties prenantes du débat Chine-Afrique.

Réseau

Un réseau de professionnels unique, composé de chercheurs, d’analystes, de journalistes et d’autres acteurs de la Chine et de l’Afrique du monde entier.