Abonnez-vous à notre bulletin d'information bi-hebdomadaire gratuit sur la Chine-Afrique.
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Suivez PAC sur les réseaux sociaux

Ecouter le Podcast PAC

Le chinois MMG Kinsevere ira en arbitrage contre la Gécamines

Le chinois MMG Kinsevere ira en arbitrage contre la Gecamines
Site de Kinsevere Mining. Photo MMG via MiningdotCom

Le chinois MMG Kinsevere du chinois China Minmetals qui opère la mine de cuivre de Kinsevere en République Démocratique du Congo, dans la région du Haut-Katanga, annonce qu’il va entamer une procédure d’arbitrage international contre la Gécamines, la compagnie d’Etat congolaise.

MMG accuse la Gécamines de l’empêcher d’accéder à ses concessions de Sokoroshe II et Nambulwa en y voyant des éléments de l’armée congolaise qui occupent les lieux.

La situation perdure depuis le mois juillet 2022 et MMG dit avoir contacté la Gecamines, le ministère congolais des mines, celui de La Défense et d’autres autorités compétentes sans qu’une suite favorable n’ait été accordée à ses requêtes.

Le problème semble tourner autour d’un accord signé entre MMG et la Gecamines autour des sites de Sokoroshe et Nambulwa qui font partie de l’extension du projet Kinsevere annoncée par MMG en mars 2022.

Jusqu’à présent ni les autorités congolaises ni la Gecamines n’ont encore réagi à l’annonce de MMG Kinsevere.

Il sied de rappeler que selon la loi minière congolaise, les éléments des forces armées congolaises ne sont pas autorisés sur les sites miniers.

Si la brouille était confirmée, elle serait le deuxième contentieux dans lequel la Gécamines est engagé avec un opérateur minier chinois, après celui en cours avec China Molybdenum autour du projet TFM.

Il semble bien que les compagnies minières chinoises traversent une passe difficile avec les autorités congolaises actuelles.

LECTURE RECOMMANDÉE

C’est quoi le Projet Afrique Chine

Indépendant

Le Projet Afrique-Chine est fondamentalement independent, non-partisan et ne fait la promotion d’aucun pays, compagnie ou culture.

Actualité

Une sélection minutieuse des articles les plus importants de la journée sur la Chine et l’Afrique. Mise à jour 24 heures sur 24 par des rédacteurs humains. Pas de robots, pas d’algorithmes

Analyses

Des points de vue divers, souvent non conventionnels, d’universitaires, d’analystes, de journalistes et de diverses parties prenantes du débat Chine-Afrique.

Réseau

Un réseau de professionnels unique, composé de chercheurs, d’analystes, de journalistes et d’autres acteurs de la Chine et de l’Afrique du monde entier.