Abonnez-vous à notre bulletin d'information bi-hebdomadaire gratuit sur la Chine-Afrique.

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Suivez PAC sur les réseaux sociaux

Ecouter le Podcast PAC

La Côte d’Ivoire va acheter des hélicoptères de combat chinois

Côte d'Ivoire hélicoptères de combat chinois
Le vice-président de la Catic, Hu Guangxi, en visite en Côte d'Ivoire. Image: Thread l_ivoirien_vrais

Le vice-président de la société publique China National Aero-Technology Import & Export Corporation (Catic), Hu Guangxi, était en visite en Côte d’Ivoire à la mi-juin, où il a rencontré les autorités ivoiriennes dont le ministre de la défense Téné Birahima Ouattara et le chef d’Etat major des armées pour conclure une commande d’hélicoptères de combat et d’avions de chasse chinois.

Dans sa lutte contre le terrorisme, la Côte d’Ivoire veut se procurer le Harbin Z-9 de Catic ainsi que des avions de chasse. La quantité des équipements à acquérir et le montant de la transaction n’ont pas été révélés, cependant la transaction sera financée par un prêt bilateral entre la Chine et la Côte d’Ivoire. Catic fournira les équipements et formera les pilotes ivoiriens.

POURQUOI C’EST IMPORTANT: La Chine continue de renforcer ses engagements militaires avec les pays africains. Elle est le principal fournisseur des équipements militaires de plusieurs pays sur le continent. Ces équipements vont des armes lourdes et légères aux drones de combats en passant par des véhicules blindés et des hélicoptères de combat. En août dernier, l’équipementier militaire Norinco ouvrait des bureaux au Sénégal pour couvrir l’Afrique de l’Ouest.

LECTURE RECOMMANDÉE:

C’est quoi le Projet Afrique Chine

Indépendant

Le Projet Afrique-Chine est fondamentalement independent, non-partisan et ne fait la promotion d’aucun pays, compagnie ou culture.

Actualité

Une sélection minutieuse des articles les plus importants de la journée sur la Chine et l’Afrique. Mise à jour 24 heures sur 24 par des rédacteurs humains. Pas de robots, pas d’algorithmes

Analyses

Des points de vue divers, souvent non conventionnels, d’universitaires, d’analystes, de journalistes et de diverses parties prenantes du débat Chine-Afrique.

Réseau

Un réseau de professionnels unique, composé de chercheurs, d’analystes, de journalistes et d’autres acteurs de la Chine et de l’Afrique du monde entier.