Abonnez-vous à notre bulletin d'information bi-hebdomadaire gratuit sur la Chine-Afrique.

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Suivez PAC sur les réseaux sociaux

Ecouter le Podcast PAC

Le Burkina Faso acquiert de nouveaux équipements militaires de Chine

Le Burkina Faso acquiert de nouveaux équipements militaires de Chine

Le chef de la junte militaire au Burkina-Faso, Ibrahim Traoré, a présenté le 12 janvier dernier les nouvelles acquisitions militaires de l’armée burkinabé. Il présenté des véhicules blindés, des mortiers automoteurs, six WMA301 véhicules de soutien fournis par Norinco et d’autres armes légères et des munitions acquis au près de la Chine.

Le Burkina Faso qui fait face à une insécurité croissante face aux mouvements terroristes dans le nord et l’est du pays, est en besoin pressant d’équipements militaires surtout après le départ des forces françaises du pays.

Avec cette livraison, Pékin se présente de plus en plus comme le principal fournisseur d’armes pour les gouvernements africains. Loin est révolue l’époque où elle ne livrait que des armes légères et munitions aux mouvements de liberation en Afrique australe. Aujourd’hui elle livre des équipements lourds, des véhicules blindés, des drones militaires et bientôt des avions gros porteurs.

POURQUOI C’EST IMPORTANT: Les équipements militaires chinois sont de plus en plus prisés par les gouvernements africains. Norinco a renforcé sa présence en Afrique de l’Ouest en ouvrant de nouveaux bureaux au Sénégal.

LECTURE RECOMMANDÉE:

C’est quoi le Projet Afrique Chine

Indépendant

Le Projet Afrique-Chine est fondamentalement independent, non-partisan et ne fait la promotion d’aucun pays, compagnie ou culture.

Actualité

Une sélection minutieuse des articles les plus importants de la journée sur la Chine et l’Afrique. Mise à jour 24 heures sur 24 par des rédacteurs humains. Pas de robots, pas d’algorithmes

Analyses

Des points de vue divers, souvent non conventionnels, d’universitaires, d’analystes, de journalistes et de diverses parties prenantes du débat Chine-Afrique.

Réseau

Un réseau de professionnels unique, composé de chercheurs, d’analystes, de journalistes et d’autres acteurs de la Chine et de l’Afrique du monde entier.