Abonnez-vous à notre bulletin d'information bi-hebdomadaire gratuit sur la Chine-Afrique.

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Suivez PAC sur les réseaux sociaux

Ecouter le Podcast PAC

La ministre Centrafricaine des affaires étrangères en visite en Chine

Sylvie Baïpo Temon République Centrafricaine Chine
Le ministre chinois des Affaires étrangères Wang Yi, s'entretient avec la ministre des Affaires étrangères de la République centrafricaine Sylvie Baipo-Temon à Pékin, le 15 avril 2024. (Xinhua/Chen Bin)

Sylvie Baïpo Temon, Ministre des affaires étrangères de la République centrafricaine (RCA), est arrivée en Chine le dimanche 14 avril 2024 pour une visite de travail de trois jours.

Le lundi 15 janvier 2024, elle a rencontré son homologue chinois Wang Yi avec qui elle a échangé sur le renforcement des relations bilatérales entre les deux pays. Couvrant la rencontre, l’agence de presse officielle chinoise Xinhua rapporte que « la Chine est disposée à renforcer la coopération avec la République centrafricaine dans des domaines tels que la construction d’infrastructures, le développement vert, les soins médicaux et de santé, l’éducation et la formation, et la sécurité et l’application de la loi« 

POURQUOI C’EST IMPORTANT: De taille relativement modeste, la RCA est tout de même l’un de ces pays africains où les tensions géopolitiques internationales sont les plus manifestes. Intérêts sécuritaires et miniers chinois, russes et américains s’entrecroisent et parfois s’y affrontent.

Au niveau sécuritaire, le groupe russe Wagner a une présence assez visible et marquée, au grand dam de Paris et de Washington. Les hommes de Wagner participent notamment à la sécurité du président centrafricain, Faustin Touadera et à la formation des forces de sécurité dans la lutte contre les mouvements rebelles comme la Coalition Pour le Changement (CPC)

Inquiets de la présence de Wagner en Centrafrique, les Etats-Unis, à travers la compagnie de sécurité privé Bancroft Global Development, ont aussi entamé des discussions avec le président Touadéra en décembre 2023, profitant de la période de flottement de Wagner consécutive à la mort de son fondateur Yevgeny Prigozhin en aout 2023.

Outre le secteur sécuritaire, Wagner est aussi présent dans le secteur minier où il exploite plusieurs mines d’or. Cette présence crée des situations de rivalité ou de coopération avec l’autre grand acteur du secteur aurifère en RCA, la Chine.

En mars 2023, à la suite de l’assassinat de neuf chinois de la compagnie minière Gold Coast Group par des hommes armés dans le village de Chingbolo, les hommes de Wagner avaient été cités par la coalition rebelle CPC, sans qu’elle n’étaye davantage ses accusation.

Et en juillet 2023, les hommes de Wagner avaient participé à une opération d’évacuation de mineurs chinois dans le village de Dimbi dans le centre du pays. Une intervention qui avait suscité des questions parmi les experts sur une potentielle coopération sécuritaire entre le groupe Wagner et les miniers chinois dans le pays.

La situation sécuritaire en RCA est délétère et ce qui explique notamment l’appel du ministre chinois des affaires étrangères Wang Yi, à créer les conditions sécuritaires nécessaires pour attirer davantage les investisseurs chinois.

LECTURE RECOMMANDÉE:

C’est quoi le Projet Afrique Chine

Indépendant

Le Projet Afrique-Chine est fondamentalement independent, non-partisan et ne fait la promotion d’aucun pays, compagnie ou culture.

Actualité

Une sélection minutieuse des articles les plus importants de la journée sur la Chine et l’Afrique. Mise à jour 24 heures sur 24 par des rédacteurs humains. Pas de robots, pas d’algorithmes

Analyses

Des points de vue divers, souvent non conventionnels, d’universitaires, d’analystes, de journalistes et de diverses parties prenantes du débat Chine-Afrique.

Réseau

Un réseau de professionnels unique, composé de chercheurs, d’analystes, de journalistes et d’autres acteurs de la Chine et de l’Afrique du monde entier.