Abonnez-vous à notre bulletin d'information bi-hebdomadaire gratuit sur la Chine-Afrique.

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Suivez PAC sur les réseaux sociaux

Ecouter le Podcast PAC

Des groupes miniers canadiens vendent leurs actifs en Namibie à des sociétés chinoises

sociétés minières canadiennes chinoises Namibie
Projet aurifère Twin Hills en Namibie. Crédit : Osino Resources.

Les sociétés minières canadiennes Dundee Precious Metal Group (DPM) et Osino Group ont récemment vendu leurs actifs miniers en Namibie à des sociétés chinoises.

DPM en passe de vendre sa fonderie de Tsumeb en Namibie au groupe chinois Sinomine Resource Group pour une somme de 49 millions de dollars USD.

Selon le magazine spécialisé Mining Weekly, « Tsumeb est l’une des rares fonderies au monde à pouvoir traiter des concentrés poly-métalliques complexes, y compris ceux à forte teneur en arsenic. Elle produit du cuivre blister (98,5 % de cuivre)« 

Le groupe canadien présente la vente comme un choix économique qui correspond à la nouvelle stratégie mondiale du groupe qui veut se focaliser sur son activité aurifère. La vente devra cependant attendre l’approbation des autorités namibiennes et chinoises pour être confirmée.

À la fin du mois de février, C’est le groupe minier chinois Yintai Gold qui acquérait, en Namibie, pour $272.53 million la mine d’or du canadien Osino Resources qui venait de rejeter une offre de DPM qui n’avait été jugée competitive.

Le CEO d’Osino déclarait : « Bien que nous ayons apprécié l’offre précédente de DPM, l’offre cash de Yintai constitue une nette majoration par rapport à l’offre de DPM, et donc une proposition nettement supérieure, ce qui représente un excellent résultat pour les actionnaires d’Osino.« 

À NOTER: Le chinois Sinomine est présent au Zimbabwe où il exploite la mine de lithium de Bikita. En novembre dernier, le groupe inaugurait son usine de production de spodumene. Cette acquisition renforce le plateau technique du groupe chinois dans la région qui pourrait s’en servir pour ses opérations dans la région.

Il convient aussi de relever que Yintai Gold est la propriété de la société publique chinoise Shandong Gold Group.

POURQUOI C’EST IMPORTANT: Comme nous le rappelons souvent, la décision de Dundee rappelle combien les compagnies minières occidentales ne sont pas forcément prêtes à se séparer des entreprises chinoises. Difficiles de tourner le dos à de l’argent frais chinois qui cherche preneur. Le commentaire du CEO d’Osino lors de son acquisition rappelle combien ces entreprises doivent choisir les offres qui rapportent beaucoup plus d’argent à leurs actionnaires. Et très souvent, ces offres sont chinoises.

LECTURE RECOMMANDÉE:

C’est quoi le Projet Afrique Chine

Indépendant

Le Projet Afrique-Chine est fondamentalement independent, non-partisan et ne fait la promotion d’aucun pays, compagnie ou culture.

Actualité

Une sélection minutieuse des articles les plus importants de la journée sur la Chine et l’Afrique. Mise à jour 24 heures sur 24 par des rédacteurs humains. Pas de robots, pas d’algorithmes

Analyses

Des points de vue divers, souvent non conventionnels, d’universitaires, d’analystes, de journalistes et de diverses parties prenantes du débat Chine-Afrique.

Réseau

Un réseau de professionnels unique, composé de chercheurs, d’analystes, de journalistes et d’autres acteurs de la Chine et de l’Afrique du monde entier.