Abonnez-vous à notre bulletin d'information bi-hebdomadaire gratuit sur la Chine-Afrique.

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Suivez PAC sur les réseaux sociaux

Ecouter le Podcast PAC

La Chine signe un accord avec la Zambie sur sa dette

Dette zambienne frustration Zambie
Le président zambien Hakainde Hichilema présente sa déclaration nationale dans le cadre du Sommet des dirigeants mondiaux de la Conférence des Nations Unies sur le changement climatique COP26 à Glasgow, en Écosse, le 1er novembre 2021. ANDY BUCHANAN / POOL / AFP

Au cours du week-end, le président zambien Hakainde Hichilema a annoncé que la Chine et l’Inde venaient de signer un accord sur la restructuration de la dette zambienne.

En octobre 2023, lors de la conférence annuelle de la Banque Mondiale et du Fond Monétaire Internationale, la Zambie concluait un protocole d’accord avec ses créanciers bilatéraux sur la restructuration d’une dette d’environ 6,3 milliards de dollars. À partir de là, il s’agissait pour les créanciers bilatéraux de signer individuellement le protocole d’accord.

En novembre 2023, la Chine refuse de signe et s’oppose à l’accord que la Zambie venait de trouver avec ses créanciers privés détenteurs de ses obligations en Euro. Estimant l’accord défavorable, la Chine appelait toutes les parties de porter équitablement le fardeau de cette restructuration.

L’obstacle portait sur le concept de « la comparabilité des traitements » repris comme principe de discussion dans le cadre commun (Common Framework) du G20 mis en place pour discuter de la dette des pays pauvres.

En fin janvier 2024, une délégation zambienne s’est rendue en Chine pour rencontrer les créanciers commerciaux chinois de la Zambie, parmi lesquels on retrouve la Industrial and Commercial Bank of China Ltd (ICBC) et la Jiangxi Bank.

Puisque les détails de ces discussions n’ont pas été rendus publics, il est difficile d’en déterminer avec certitude la teneur. Cependant, il n’est pas impossible que ces discussions aient joué un rôle dans le changement de position d’une Chine toute aussi inquiète des pertes que ces banques commerciales pourraient subir dans cette restructuration.

POURQUOI C’EST IMPORTANT: La Chine est le plus important créancier bilatéral de la Zambie avec une créance qui s’élève à près de 4 milliard de dollars dont trois sont dûs à la China Eximbank. Cette signature permet à Lusaka de reprendre ses discussions avec ses créanciers privés afin de parvenir à un accord final sur l’ensemble de la dette.

LECTURE RECOMMANDÉE:

C’est quoi le Projet Afrique Chine

Indépendant

Le Projet Afrique-Chine est fondamentalement independent, non-partisan et ne fait la promotion d’aucun pays, compagnie ou culture.

Actualité

Une sélection minutieuse des articles les plus importants de la journée sur la Chine et l’Afrique. Mise à jour 24 heures sur 24 par des rédacteurs humains. Pas de robots, pas d’algorithmes

Analyses

Des points de vue divers, souvent non conventionnels, d’universitaires, d’analystes, de journalistes et de diverses parties prenantes du débat Chine-Afrique.

Réseau

Un réseau de professionnels unique, composé de chercheurs, d’analystes, de journalistes et d’autres acteurs de la Chine et de l’Afrique du monde entier.