Abonnez-vous à notre bulletin d'information bi-hebdomadaire gratuit sur la Chine-Afrique.

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Suivez PAC sur les réseaux sociaux

Ecouter le Podcast PAC

La dette publique du Kenya en hausse l’an dernier, mais pas à cause de la Chine

Kenya dette publique hausse shilling Chine

La dette publique totale du Kenya a augmenté de plus de 13 milliards de dollars l’année dernière pour atteindre le chiffre record de 77 milliards de dollars, en grande partie à cause d’une chute massive de la valeur du shilling.

Le shilling a perdu 27 % de sa valeur par rapport au dollar en 2023, ce qui rend beaucoup plus coûteux le service de la dette en milliards libellés en dollars qu’il doit aux bailleurs multilatéraux, aux détenteurs d’obligations et, bien sûr, à la Chine, qui représente 73 % de la dette bilatérale du Kenya.

Si la part de la Chine dans la dette bilatérale reste assez élevée, c’est en grande partie parce que l’essentiel des emprunts extérieurs du Kenya est contracté auprès d’institutions comme le FMI et de créanciers privés.

Dans l’ensemble, la part de la Chine dans la dette publique totale du Kenya est en fait assez modeste, puisqu’elle représente 8 % du total.

La Chine représente 73% de la dette bilatérale du Kenya. Source: Bureau des Statistiques du Kenya

POURQUOI C’EST IMPORTANT: Une idée largement répandue veut que les prêts chinois soient la principale source de l’endettement du Kenya, ce qui est inexact. Alors que la China Exim Bank refuse catégoriquement de restructurer son portefeuille de prêts kenyans, le principal problème de Nairobi à l’heure actuelle est de s’assurer qu’il dispose de suffisamment de dollars pour assurer le service de ses dettes et respecter les délais de remboursement stricts imposés par les euro-obligations.

LECTURE RECOMMANDÉE:

C’est quoi le Projet Afrique Chine

Indépendant

Le Projet Afrique-Chine est fondamentalement independent, non-partisan et ne fait la promotion d’aucun pays, compagnie ou culture.

Actualité

Une sélection minutieuse des articles les plus importants de la journée sur la Chine et l’Afrique. Mise à jour 24 heures sur 24 par des rédacteurs humains. Pas de robots, pas d’algorithmes

Analyses

Des points de vue divers, souvent non conventionnels, d’universitaires, d’analystes, de journalistes et de diverses parties prenantes du débat Chine-Afrique.

Réseau

Un réseau de professionnels unique, composé de chercheurs, d’analystes, de journalistes et d’autres acteurs de la Chine et de l’Afrique du monde entier.