Abonnez-vous à notre bulletin d'information bi-hebdomadaire gratuit sur la Chine-Afrique.

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Suivez PAC sur les réseaux sociaux

Ecouter le Podcast PAC

Antony Blinken en tournée en Afrique

Antony Blinken en tournée en Afrique
Le secrétaire d'État américain Antony Blinken (à gauche) rencontre le président nigérian Bola Tinubu (à droite) à la Villa présidentielle d'Abuja, le 23 janvier 2024. ANDREW CABALLERO-REYNOLDS / POOL / AFP

Alors que les diplomates et haut-responsables chinois n’ont pas fini de parcourir l’Afrique, c’est au tour d’Antony Blinken, patron de la diplomatie américaine de faire le tour du continent.

À son agenda, comme son homologue chinois, quatre pays à visiter, Le Cap-vert, la Côte d’Ivoire, le Nigéria et l’Angola. La Côte d’Ivoire était la dernière étape de la tournée de Wang Yi en Afrique. À la différence de Wang Yi, Blinken s’est plus concentré sur l’Afrique de l’Ouest qui a été le récent théatre de fortes instabilités politiques et sécuritaires.

Quels que soient les efforts qui seront faits par le département d’Etat concernant les objectifs de ce voyage, il leur sera quasi impossible d’échapper au narratif géopolitique de la rivalité sino-américaine ou russo-américaine.

  • Cape-Vert: Arrivé au Cap-vert lundi 22 janvier 2024, au menu de son voyage, l’économie et la sécurité. À Praia, il a salué la stabilité politique du pays, rappelé l’importance du Cap-vert pour les Etats-Unis et la nécessité de renforcer leurs relations diplomatiques.
  • Côte d’Ivoire: Côte d’Ivoire, mardi 23 janvier, où il a rencontré le président Ouattara, il a promis un soutien de 45 millions de dollars dans le cadre de la stratégie américaine de prévention des conflits pour les Etats côtiers d’Afrique de l’Ouest. Il a eu aussi l’opportunité de rencontrer le patron de la BAD, le nigérian Akinwumi Adesina.
  • Nigéria: Et finalement à l’étape du Nigéria où il a rencontré le président Bola Tinubu, il a réitéré le soutien américain aux défis sécuritaires que traversent le Nigéria et la région.

L’étape la plus significative sera certainement celle de l’Angola où les Etats-Unis s’investissent massivement à contrer autant que possible l’influence de la Chine en investissant dans les projets d’infrastructures tels que le corridor de Lobito. Désireux de diversifier ses partenariats économiques, l’Angola de Joao Lourenço s’est tourné vers les Etats-Unis et l’Europe. Et là bas, Blinken aura le plaisir de mesurer les points gagnés par Washington dans le pays.

Le secrétaire d’État américain Antony Blinken (à gauche) et le président de la Côte d’Ivoire Alassane Ouattara (à droite) se serrent la main après leur rencontre à la résidence du président à Abidjan, le 23 janvier 2024.
ANDREW CABALLERO-REYNOLDS / POOL / AFP

POURQUOI C’EST IMPORTANT: Dans un contexte de rivalité géopolitique, ce voyage de Blinken en Afrique vise à rappeler au continent qu’elle a toujours de l’importance pour les Etats-Unis et qu’il n’est pas question de laisser le terrain libre à la Chine et la Russie.

Il devra aussi prouver que les Etats-Unis sont capables de répondre à certains besoins pressants du continent. Et dans ce registre, les Etats-Unis ont une carte à jouer. L’engagement chinois en Afrique étant essentiellement économique et financier, les questions politiques et sécuritaires restent dans des domaines dans lesquels la présence et l’influence américaines sont réelles.

LECTURE RECOMMANDÉE:

C’est quoi le Projet Afrique Chine

Indépendant

Le Projet Afrique-Chine est fondamentalement independent, non-partisan et ne fait la promotion d’aucun pays, compagnie ou culture.

Actualité

Une sélection minutieuse des articles les plus importants de la journée sur la Chine et l’Afrique. Mise à jour 24 heures sur 24 par des rédacteurs humains. Pas de robots, pas d’algorithmes

Analyses

Des points de vue divers, souvent non conventionnels, d’universitaires, d’analystes, de journalistes et de diverses parties prenantes du débat Chine-Afrique.

Réseau

Un réseau de professionnels unique, composé de chercheurs, d’analystes, de journalistes et d’autres acteurs de la Chine et de l’Afrique du monde entier.