Abonnez-vous à notre bulletin d'information bi-hebdomadaire gratuit sur la Chine-Afrique.

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Suivez PAC sur les réseaux sociaux

Ecouter le Podcast PAC

La Chine va-t-elle devenir le partenaire énergétique de l’Afrique du Sud ?

La Chine va-t-elle devenir le partenaire énergétique de l'Afrique du Sud ?
L'infrastructure vieillissante de l'Afrique du Sud, alimentée par le charbon, expose le pays à des pannes d'électricité constantes, tout en poussant les émissions du pays à des niveaux dangereux. Image : Paul Botes / AFP.

La Chine a proposé de faire don de panneaux solaires et de générateurs à l’Afrique du Sud afin d’assurer l’éclairage d’installations essentielles telles que les hôpitaux. Cette offre intervient alors que l’énergie verte apparaît de plus en plus comme un champ d’engagement diplomatique entre Pékin et les pays en développement.

L’ambassadeur de Chine en Afrique du Sud, Chen Xiaodong, a fait cette annonce lors de la première conférence sur l’investissement et la coopération en matière de nouvelles énergies entre la Chine et l’Afrique du Sud, qui s’est tenue à Johannesburg. L’Afrique du Sud souffre d’incessantes coupures d’électricité (appelées localement « délestages ») dues à la vétusté des infrastructures.

Un tribunal sud-africain a statué en mai que les installations essentielles, telles que les hôpitaux et les postes de police, devaient être exemptées du délestage. Le gouvernement a toutefois fait appel de cette décision, arguant qu’elle serait impossible à mettre en œuvre.

La Chine va-t-elle devenir le partenaire énergétique de l’Afrique du Sud ?

COMMENT ÇA VA MARCHER ? Les détails de l’offre de M. Chen restent flous. Le nouveau ministre sud-africain de l’électricité, Kgosientsho Ramokgopa, a déclaré que le réseau sud-africain pouvait absorber 66 gigawatts d’énergie renouvelable, ce qui a incité certains journalistes à supposer que c’était ce que Chen proposait. Toutefois, le montant exact d’une éventuelle provision et son mode de financement n’ont pas encore été annoncés.

PANNEAUX SOLAIRES : M. Ramokgoba doit se rendre à Pékin cette semaine pour rencontrer les six plus grands fabricants chinois de panneaux solaires afin d’assurer l’approvisionnement en panneaux, alors que le pays est à la recherche de solutions. L’Afrique du Sud compte deux fabricants de panneaux solaires, mais leur production est monopolisée par les sociétés minières. Cependant, même si les approvisionnements augmentent, les dysfonctionnements des ports et des municipalités risquent de ralentir la mise en œuvre de l’énergie solaire.

MULTIPLES ACTEURS : M. Ramokgoba a anticipé l’annonce de M. Chen au début du mois, en déclarant : « Nous allons annoncer une subvention importante que le gouvernement chinois et son peuple mettent à notre disposition. » Toutefois, il a également souligné que le gouvernement était en pourparlers avec des gouvernements occidentaux au sujet de la fourniture d’électricité. Cette annonce fait suite à l’accord conclu précédemment par Pretoria avec le G7 en vue d’obtenir un financement pour l’aider à assurer une transition juste. L’Afrique du Sud importera également de l’électricité du Mozambique.

POURQUOI C’EST IMPORTANT: Au-delà de l’impact dévastateur du délestage sur l’ensemble de l’économie de l’Afrique australe, cette annonce montre également que les tentatives de l’Afrique du Sud pour surmonter sa crise énergétique pourraient déboucher sur des tensions géopolitiques similaires à celles qui ont entouré la crise ukrainienne.

LECTURE RECOMMANDÉE:

C’est quoi le Projet Afrique Chine

Indépendant

Le Projet Afrique-Chine est fondamentalement independent, non-partisan et ne fait la promotion d’aucun pays, compagnie ou culture.

Actualité

Une sélection minutieuse des articles les plus importants de la journée sur la Chine et l’Afrique. Mise à jour 24 heures sur 24 par des rédacteurs humains. Pas de robots, pas d’algorithmes

Analyses

Des points de vue divers, souvent non conventionnels, d’universitaires, d’analystes, de journalistes et de diverses parties prenantes du débat Chine-Afrique.

Réseau

Un réseau de professionnels unique, composé de chercheurs, d’analystes, de journalistes et d’autres acteurs de la Chine et de l’Afrique du monde entier.