Abonnez-vous à notre bulletin d'information bi-hebdomadaire gratuit sur la Chine-Afrique.

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Suivez PAC sur les réseaux sociaux

Ecouter le Podcast PAC

Huawei progresse en Afrique

Huawei en collaboration avec Debswana au Botswana
NICOLAS ASFOURI / AFP

Le géant chinois des télécommunications Huawei peut rencontrer de sérieux obstacles aux États-Unis, en Europe et dans certaines parties de l’Asie, mais pas en Afrique, où l’entreprise a lancé deux nouveaux réseaux 5G au cours de la semaine dernière seulement :

  • AFRIQUE DU SUD : Telkom, société partiellement étatique, a lancé son nouveau service 5G équipé de Huawei qui va désormais concurrencer les services aussi rapides proposés par ses rivaux Vodacom et MTN. (REUTERS)
  • KENYA : Safaricom a lancé son nouveau service 5G ultra-rapide équipé par Huawei dans 35 localités du pays et prévoit de passer à 200 l’année prochaine. L’adhésion des consommateurs pourrait prendre un certain temps. Actuellement, seuls 200 000 des 42 millions d’abonnés de l’entreprise utilisent des appareils 5G. (LE STANDARD)

C’est quoi le Projet Afrique Chine

Indépendant

Le Projet Afrique-Chine est fondamentalement independent, non-partisan et ne fait la promotion d’aucun pays, compagnie ou culture.

Actualité

Une sélection minutieuse des articles les plus importants de la journée sur la Chine et l’Afrique. Mise à jour 24 heures sur 24 par des rédacteurs humains. Pas de robots, pas d’algorithmes

Analyses

Des points de vue divers, souvent non conventionnels, d’universitaires, d’analystes, de journalistes et de diverses parties prenantes du débat Chine-Afrique.

Réseau

Un réseau de professionnels unique, composé de chercheurs, d’analystes, de journalistes et d’autres acteurs de la Chine et de l’Afrique du monde entier.