Abonnez-vous à notre bulletin d'information bi-hebdomadaire gratuit sur la Chine-Afrique.

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Suivez PAC sur les réseaux sociaux

Ecouter le Podcast PAC

La réticence de Pékin à financer le projet EACOP stresse Kampala

Chine Ouganda EACOP
Carte du projet Eacop allant du lac Albert en Ouganda jusqu'au port de Mwanza en Tanzanie Photo: Eacop.com

Le gouvernement ougandais semble rencontrer d’énormes difficultés à convaincre la Chine de financer les travaux de construction du pipeline EACOP qui doit transporter le pétrole de l’Ouganda jusqu’au port de Mwanza en Tanzanie.

Les appels répétés de Kampala et les récents voyages des officiels ougandais en Chine ne semblent pas avoir été suffisants à convaincre Pékin.

Le français TotalEnergies qui détient 62% dans le projet a déjà financé 2 milliards sur les 5 que requiert le projet. Face aux protestations internationales, le projet peine à obtenir le soutien des banques internationales.

Face à cette situation, la Uganda National Oil Company qui détient 15% du projet a été obligé d’injecter 35.8 millions de dollars USD ce mois-ci afin de faire avancer le projet qui serait déjà réalisé à 33%.

Face à ce blocage, Kampala espère obtenir de Pékin qui à travers la China National Offshore Oil Corporation, détient 8% dans le projet. Au delà des soutiens diplomatiques réitérés par Pékin, aucun financement n’a encore été obtenu jusqu’à présent.

Lire notre couverture EACOP ici.

LECTURE RECOMMANDÉE:

C’est quoi le Projet Afrique Chine

Indépendant

Le Projet Afrique-Chine est fondamentalement independent, non-partisan et ne fait la promotion d’aucun pays, compagnie ou culture.

Actualité

Une sélection minutieuse des articles les plus importants de la journée sur la Chine et l’Afrique. Mise à jour 24 heures sur 24 par des rédacteurs humains. Pas de robots, pas d’algorithmes

Analyses

Des points de vue divers, souvent non conventionnels, d’universitaires, d’analystes, de journalistes et de diverses parties prenantes du débat Chine-Afrique.

Réseau

Un réseau de professionnels unique, composé de chercheurs, d’analystes, de journalistes et d’autres acteurs de la Chine et de l’Afrique du monde entier.