Abonnez-vous à notre bulletin d'information bi-hebdomadaire gratuit sur la Chine-Afrique.

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Suivez PAC sur les réseaux sociaux

Ecouter le Podcast PAC

L’envoyé spécial chinois pour l’Afrique remet les invitations pour le prochain FOCAC

Liu Yuxi Chine Afrique FOCAC invitations
Le président chinois Xi Jinping (sur l’écran) lors du sommet de la coopération sino-africaine (FOCAC) à Dakar, au Sénégal, le 29 novembre 2021. SEYLLOU / AFP

Liu Yuxi, envoyé spécial de la Chine pour l’Afrique, fait le tour du continent pour remettre les invitations officielles du gouvernement chinois au prochain Forum sur la Coopération Chine-Afrique (FOCAC) qui se tiendra le 3 au 8 septembre prochain à Pékin. Il s’est rendu au Burundi, au Rwanda, où il a rencontré le président burundais et le premier ministre rwandais.

L’ambassadeur Liu Yuxi reçu par le président burundais Evariste Ndayishimiye. Photo: Ministère chinois des affaires étrangères.

Dans une approche asses inhabituelle, la date du FOCAC de cette année a été rendue publique assez tôt. Le forum de cette année sera un sommet présidentielle qui devrait réunir une grande partie des chefs d’Etats africains à Pékin.

Historiquement, le FOCAC est l’un des sommets « Afrique +1 » qui accueille le plus grand nombre de dirigeants africains. La régularité du sommet et la possibilité d’obtenir des financements importants de la part de Pékin ne sont certainement pas étranger à cet engouement.

Cependant, Pékin doit désormais rivaliser avec d’autres sommets « Afrique +1 » qui ont émergé ces dernières années. Après le premier sommet Italie-Afrique qui a eu lieu en début d’année, il y a eu récemment le premier sommet Afrique-Corée du Sud qui s’est déroulé au début de ce mois et qui a rassemblé une vingtaine de présidents africains à Séoul.

Le Premier ministre Edouard Ngirente reçoit l’ambassadeur Liu Yuxi, représentant spécial du gouvernement chinois pour les affaires africaines, à Kigali le 3 juin. Imagage: NewsTime Rwanda

Contrairement aux FOCAC précédents, le forum Chine-Afrique de cette année pourrait bien aussi être sous les feux des critiques des internautes africains qui semblent lassés de ces sommets où plusieurs présidents africains font face à un seul chef d’Etat.

Ces critiques combinées à un changement d’approche de la Chine en Afrique fera de l’engouement des chefs d’Etat africains à ce sommet l’un des enjeux pour une Chine qui n’a plus la main aussi facile qu’avant. Avec ce changement de ton de la part de Pékin, et malgré les espoirs que nourrissent plusieurs gouvernements africains à obtenir des soutiens financiers durant ce prochain FOCAC, il n’est pas certain qu’un grand engouement soit observé.

Et ceci peut bien être certainement la raison pour laquelle, contrairement aux habitudes, la date et les invitations à ce sommet ont été annoncés bien avant de façon à se garantir une forte participation. Il s’agit peut-être ici de s’éviter un camouflet diplomatique qui retentirait bien fort.

C’est quoi le Projet Afrique Chine

Indépendant

Le Projet Afrique-Chine est fondamentalement independent, non-partisan et ne fait la promotion d’aucun pays, compagnie ou culture.

Actualité

Une sélection minutieuse des articles les plus importants de la journée sur la Chine et l’Afrique. Mise à jour 24 heures sur 24 par des rédacteurs humains. Pas de robots, pas d’algorithmes

Analyses

Des points de vue divers, souvent non conventionnels, d’universitaires, d’analystes, de journalistes et de diverses parties prenantes du débat Chine-Afrique.

Réseau

Un réseau de professionnels unique, composé de chercheurs, d’analystes, de journalistes et d’autres acteurs de la Chine et de l’Afrique du monde entier.