Abonnez-vous à notre bulletin d'information bi-hebdomadaire gratuit sur la Chine-Afrique.

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Suivez PAC sur les réseaux sociaux

Ecouter le Podcast PAC

La Zambie s’était trop endetté au près de la Chine

Zambie: un accord sur sa dette d'ici le premier trimestre 2023
Image d'archive du ministre zambien des Finances Situmbeko Musokotwane discutant du budget national du pays à l'Institut zambien des comptables agréés. Image via le ministère zambien des Finances.

Le ministre zambien des finances, Situmbeko Musokotwane, a dit tout haut ce qu’il pensait tout bas lorsqu’il a reconnu que les administrations précédentes avaient emprunté trop d’argent à la Chine.

« Le niveau de la dette contractée par la Zambie auprès de la Chine était beaucoup, beaucoup trop élevé », a-t-il déclaré au Wall Street Journal la semaine dernière, en réponse à une question sur les difficultés rencontrées par la Zambie pour restructurer ses dettes au cours des trois dernières années.

À l’avenir, a déclaré M. Musokotwane, la Zambie réduira considérablement sa dépendance à l’égard de la dette pour financer son développement.

Entre-temps, le Fonds monétaire international a déjà pris des mesures dans le cas du Ghana, avec de nouvelles lignes directrices pour le financement d’urgence approuvées la semaine dernière lors des réunions de printemps à Washington.

Le Ghana recevra sa prochaine tranche de 360 millions de dollars, même si Accra doit encore finaliser un accord de restructuration de sa dette avec ses créanciers bilatéraux officiels, dont la Chine. Auparavant, le FMI ne débloquait des fonds qu’une fois l’accord conclu avec les créanciers souverains.

Ce nouveau changement de politique a été largement perçu comme un moyen de contourner la lenteur de la Chine en matière de restructuration de la dette, qui a souvent entraîné des retards importants pour les pays emprunteurs recevant des prêts d’urgence du FMI et d’autres institutions financières internationales.

LECTURE RECOMMANDÉE:

C’est quoi le Projet Afrique Chine

Indépendant

Le Projet Afrique-Chine est fondamentalement independent, non-partisan et ne fait la promotion d’aucun pays, compagnie ou culture.

Actualité

Une sélection minutieuse des articles les plus importants de la journée sur la Chine et l’Afrique. Mise à jour 24 heures sur 24 par des rédacteurs humains. Pas de robots, pas d’algorithmes

Analyses

Des points de vue divers, souvent non conventionnels, d’universitaires, d’analystes, de journalistes et de diverses parties prenantes du débat Chine-Afrique.

Réseau

Un réseau de professionnels unique, composé de chercheurs, d’analystes, de journalistes et d’autres acteurs de la Chine et de l’Afrique du monde entier.