Abonnez-vous à notre bulletin d'information bi-hebdomadaire gratuit sur la Chine-Afrique.

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Suivez PAC sur les réseaux sociaux

Ecouter le Podcast PAC

Xinfeng Investments interdit d’exporter le lithium de Namibie

Ghana Chine minerais transition
Image d'archive du lithium brut qui est le nouveau centre d'intérêt de l'une des plus grandes sociétés minières de Chine. Photo par Alexander Schimmeck sur Unsplash.

Le groupe minier chinois Xinfeng Investments est à nouveau à porte-à-faux avec les autorités namibiennes qui ont ordonné à la police de bloquer toute exportation de lithium brut de la mine de Kohero mine située à 250 Km à l’ouest de Windhoek. La police a été instruite de bloquer toute évacuation de lithium de cette mine vers d’autres points à l’intérieur de la Namibie et vers l’extérieur. Toutes les cargaisons à destination du port de Walvis Bay doivent être renvoyées vers la mine.

Depuis juin 2023, la Namibie emboitant le pas du Zimbabwe, a imposé une interdiction totale d’exportation de minerais de lithium brut. Suivant la tendance mondiale des pays producteurs de minerais essentiels, la Namibie souhaite également que son lithium soit transformé et traité localement afin de se hisser un peu plus haut dans la chaîne de valeur du lithium et d’en tirer des revenus plus élevés.

Cependant, cette interdiction imposée à Xinfeng Investment, n’est qu’un nouvel épisode des tensions qui opposent, depuis plusieurs mois déjà, la compagnie chinoise aux autorités minières namibiennes.

En Mai 2023, le ministre des mines Tom Alweendo destituait la compagnie de ses permis miniers obtenus en Septembre 2022, au motif que Xinfeng aurait fait de fausses déclarations et fait usage de plagiarisms lors du processus d’obtention de ses permis. En juin 2023, Xinfeng a porté plainte contre le gouvernement namibien et a obtenu gain de cause devant un tribunal de la capitale Windhoek qui a statué que « Le premier défendeur (le ministre des mines) n’avait pas le pouvoir de révoquer le permis d’exploitation minière sans l’autorisation expresse ou implicite de le faire en vertu de la législation en vigueur, mais il était tenu de s’adresser aux tribunaux pour obtenir une réparation appropriée. »

Outre ses déboires avec les autorités namibiennes, Xinfeng doit faire face aux communautés locales dans la région de Uis qui non seulement l’accuse d’exploitation minière illégale mais aussi de non-respect des engagements pris envers elles.

LECTURE RECOMMANDÉE:

C’est quoi le Projet Afrique Chine

Indépendant

Le Projet Afrique-Chine est fondamentalement independent, non-partisan et ne fait la promotion d’aucun pays, compagnie ou culture.

Actualité

Une sélection minutieuse des articles les plus importants de la journée sur la Chine et l’Afrique. Mise à jour 24 heures sur 24 par des rédacteurs humains. Pas de robots, pas d’algorithmes

Analyses

Des points de vue divers, souvent non conventionnels, d’universitaires, d’analystes, de journalistes et de diverses parties prenantes du débat Chine-Afrique.

Réseau

Un réseau de professionnels unique, composé de chercheurs, d’analystes, de journalistes et d’autres acteurs de la Chine et de l’Afrique du monde entier.