Abonnez-vous à notre bulletin d'information bi-hebdomadaire gratuit sur la Chine-Afrique.

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Suivez PAC sur les réseaux sociaux

Ecouter le Podcast PAC

Nigéria: Le #StopChineseIllegalMining fait le buzz sur Twitter

Nigéria #StopChineseIllegalMining buzz Twitter

Depuis quelques jour le hashtag #StopChineseIllegalMining fait le buzz sur la twittosphère au Nigéria où la population à Lagos et dans les communautés environnantes d’Osun proteste contre les activités minières chinoises.

La nouvelle serait venue du site Tribune Online qui rapporte le mécontentement des populations locales qui accusent des chinois d’exploitation illégale de l’or et de destruction de l’environnement. Elle demanderait aussi aux autorités nigérianes d’enquêter sur les activités de la China Civil Engineering Construction Company.

Quelques jours plus tôt, c’est dans l’Etat du Niger, dans le centre-nord du pays, que l’ambassadeur de Chine au Nigéria Cui Jianchun était en discussions avec les autorités locales pour trouver une sur les accusations d’exploitation minière illégale qui concernent des ressortissants chinois.

La Chine et les Chinois ne sont pas étrangers aux accusations d’exploitation minière illégale en Afrique. Des exploitations illégales qui sont souvent au coeur des conflits qu’ils ont avec les communautés locales.

À NOTER : Il est cependant à noter qu’il semble qu’il y aurait une activité étrange derrière le hashtag #StopChineseIllegalMining. On y retrouve une grande activité des comptes étrangers et plus particulièrement indiens et russes. Mon collègue Eric Olander couvre la question sur notre section anglaise. Vous pourrez le trouver ici.

C’est quoi le Projet Afrique Chine

Indépendant

Le Projet Afrique-Chine est fondamentalement independent, non-partisan et ne fait la promotion d’aucun pays, compagnie ou culture.

Actualité

Une sélection minutieuse des articles les plus importants de la journée sur la Chine et l’Afrique. Mise à jour 24 heures sur 24 par des rédacteurs humains. Pas de robots, pas d’algorithmes

Analyses

Des points de vue divers, souvent non conventionnels, d’universitaires, d’analystes, de journalistes et de diverses parties prenantes du débat Chine-Afrique.

Réseau

Un réseau de professionnels unique, composé de chercheurs, d’analystes, de journalistes et d’autres acteurs de la Chine et de l’Afrique du monde entier.