Abonnez-vous à notre bulletin d'information bi-hebdomadaire gratuit sur la Chine-Afrique.
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Suivez PAC sur les réseaux sociaux

Ecouter le Podcast PAC

Au Ghana, un chef traditionnel exige l’intervention du gouvernement contre les mineurs illégaux chinois

Nana Gyamera Kwabena Yiakwah II, chef de Kwapia dans le district d'Adansi North de la région Ashanti. Image via Graphic Online.

Dans le nord de la région d’Ashanti, le chef traditionnel de Kwapia demande l’intervention du gouvernement central pour mettre fin à la présence des mineurs artisanaux illégaux chinois.

Il dénonce le fait qu’ils mènent leurs exploitations illégales sur des terres réservées pour l’éducation, mettent en danger la vie des habitants et qui pourraient avoir de graves conséquences sur les communautés. Il dénonce aussi le fait que certains d’entre eux possèderaient des cartes identités ghanéennes.

En Mai et juin 2021, le gouvernement avait lancé une opération anti Galamsey (le nom local donné à ces exploitants illégaux) et qui avait conduit à l’arrestation de plusieurs chinois.

Une année après, outre la défaillance des structures étatiques, leur retour tend à créditer les accusations de complicité des membres du parti au pouvoir dans ce phénomène.

Plus de détails sur Business Ghana (en Anglais)

C’est quoi le Projet Afrique Chine

Indépendant

Le Projet Afrique-Chine est fondamentalement independent, non-partisan et ne fait la promotion d’aucun pays, compagnie ou culture.

Actualité

Une sélection minutieuse des articles les plus importants de la journée sur la Chine et l’Afrique. Mise à jour 24 heures sur 24 par des rédacteurs humains. Pas de robots, pas d’algorithmes

Analyses

Des points de vue divers, souvent non conventionnels, d’universitaires, d’analystes, de journalistes et de diverses parties prenantes du débat Chine-Afrique.

Réseau

Un réseau de professionnels unique, composé de chercheurs, d’analystes, de journalistes et d’autres acteurs de la Chine et de l’Afrique du monde entier.