Abonnez-vous à notre bulletin d'information bi-hebdomadaire gratuit sur la Chine-Afrique.

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Suivez PAC sur les réseaux sociaux

Ecouter le Podcast PAC

Peu de progrès sur la dette zambienne

Peu de progrès sur la dette zambienne
Le ministre zambien des finances, Situmbeko Musokotwane, s'est plaint, dans une interview accordée à Bloomberg Television, de la lenteur des progrès réalisés dans la restructuration de la dette du pays. Image via Bloomberg.

Le ministre zambien des finances, Situmbeko Musokotwane, a déclaré la semaine passée qu’il était urgent que les créanciers internationaux du pays finalisent un accord de restructuration de la dette, faute de quoi l’enveloppe financière d’urgence de 188 millions de dollars du FMI pourrait être compromise.

M. Musokotwane a exprimé sa frustration lors d’une interview accordée à Bloomberg TV mardi passé, indiquant que son gouvernement avait satisfait à toutes les exigences stipulées par le FMI pour obtenir les crédits, mais qu’il ne pourrait toujours pas bénéficier de l’argent si les créanciers internationaux de Lusaka ne concluaient pas d’accord de restructuration de la dette.

La Zambie est l’épicentre d’une dispute acharnée qui dure depuis des années entre la Chine, les États-Unis et les créanciers internationaux sur la question de savoir si la Banque mondiale devrait également procéder à des dépréciations sur ses prêts.

Le ministre des finances a reconnu qu’après des mois de retard, les négociations sont désormais plus dynamiques, mais qu’il n’y a toujours pas d’accord :

À ce jour, nous n’avons pas obtenu de résultats tangibles dans la résolution du conflit entre la Zambie et ses créanciers. Les discussions se poursuivent. Le niveau d’interaction s’est intensifié au cours des dernières semaines. Mais pour l’instant, nous n’avons pas encore obtenu de solution et nous l’attendons avec beaucoup d’impatience.

M. Musokotwane pourrait être aidé par la secrétaire américaine au Trésor, Janet Yellen, qui a déclaré aux journalistes mardi que Washington allait faire pression cette semaine pour obtenir une résolution rapide de l’impasse dans laquelle se trouve la Zambie en matière d’allègement de la dette.

POURQUOI C’EST IMPORTANT: La Zambie est largement considérée comme un test critique pour savoir si les États-Unis et la Chine mettront de côté leurs différences pour parvenir à un consensus sur l’allégement de la dette et dans quelle mesure les créanciers privés accepteront de subir des pertes sur leurs prêts.

LECTURE RECOMMANDÉE:

C’est quoi le Projet Afrique Chine

Indépendant

Le Projet Afrique-Chine est fondamentalement independent, non-partisan et ne fait la promotion d’aucun pays, compagnie ou culture.

Actualité

Une sélection minutieuse des articles les plus importants de la journée sur la Chine et l’Afrique. Mise à jour 24 heures sur 24 par des rédacteurs humains. Pas de robots, pas d’algorithmes

Analyses

Des points de vue divers, souvent non conventionnels, d’universitaires, d’analystes, de journalistes et de diverses parties prenantes du débat Chine-Afrique.

Réseau

Un réseau de professionnels unique, composé de chercheurs, d’analystes, de journalistes et d’autres acteurs de la Chine et de l’Afrique du monde entier.