Abonnez-vous à notre bulletin d'information bi-hebdomadaire gratuit sur la Chine-Afrique.

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Suivez PAC sur les réseaux sociaux

Ecouter le Podcast PAC

Garder la Chine en dehors du sommet US-Afrique

Garder la Chine en dehors du sommet US-Afrique
Robbie Gramer est journaliste spécialiste de la diplomatie et de la sécurité nationale à Foreign Policy.

La Maison Blanche fait de son mieux pour s’assurer que la Chine ne devienne pas un sujet de conversation lors du sommet US-Afrique qui se tiendra la semaine prochaine à Washington.

« Notre objectif n’est pas de centrer notre conversation sur la concurrence ou la rivalité avec ces autres pays ; ce n’est pas la meilleure façon de faire avancer les intérêts des États-Unis et nos objectifs communs avec les Africains », a déclaré un haut fonctionnaire de la Maison Blanche à Foreign Policy.

Cela peut surprendre étant donné l’enthousiasme de nombreux hauts fonctionnaires américains à critiquer la Chine en Asie, dans les pays insulaires du Pacifique et au-delà.

Mais en Afrique, l’administration Biden a cherché à minimiser le discours selon lequel les États-Unis et la Chine sont enfermés dans une sorte de compétition. Contrairement à la stratégie « Prosper Africa » de l’administration Trump, qui visait essentiellement à lutter contre l’influence croissante de la Chine sur le continent, l’administration actuelle n’a pas mentionné une seule fois la Chine dans sa dernière stratégie pour l’Afrique, qui a été publiée en août.

Une cinquantaine de dirigeants africains ont été invités à participer au sommet de la semaine prochaine, qui se déroulera de mardi à jeudi.

LECTURE RECOMMANDÉE

C’est quoi le Projet Afrique Chine

Indépendant

Le Projet Afrique-Chine est fondamentalement independent, non-partisan et ne fait la promotion d’aucun pays, compagnie ou culture.

Actualité

Une sélection minutieuse des articles les plus importants de la journée sur la Chine et l’Afrique. Mise à jour 24 heures sur 24 par des rédacteurs humains. Pas de robots, pas d’algorithmes

Analyses

Des points de vue divers, souvent non conventionnels, d’universitaires, d’analystes, de journalistes et de diverses parties prenantes du débat Chine-Afrique.

Réseau

Un réseau de professionnels unique, composé de chercheurs, d’analystes, de journalistes et d’autres acteurs de la Chine et de l’Afrique du monde entier.