Abonnez-vous à notre bulletin d'information bi-hebdomadaire gratuit sur la Chine-Afrique.

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Suivez PAC sur les réseaux sociaux

Ecouter le Podcast PAC

China Molybdenum veut porter plainte contre la Gécamines

Le chinois CMOC devient premier producteur de Cobalt
Vue aérienne de la mine Tenke Fungurume en République démocratique du Congo, l'une des plus grandes mines de cobalt et de cuivre du pays, aujourd'hui au centre d'un âpre conflit entre ses propriétaires.

le géant chinois China Molybdenum, opérateur de la mine de Tenke Fungurume Mining TFM, en République démocratique du Congo, menace de porter plainte contre la Gécamines qui a bloqué leurs exportations depuis juillet 2022.

En juin, l’administrateur provisoire de TFM, nommé par la justice congolaise, avait décidé de la suspension des exportations du site de TFM.

Cette décision n’est qu’un nouvel épisode de la saga qui oppose la Gécamines et CMOC autour des dividendes et revenues dus à la Gécamines.

Les deux parties s’opposent sur le montant des redevances que réclame la Gécamines et les modalités de paiement. L’intervention du premier ministre congolais semble ne pas avoir produit les effets escomptés.

Au regard des multiples violations de la part de CMOC des décisions judiciaires congolaises, on pourrait se demander si elle va recourir à une cour internationale. Option à laquelle semble être prête les responsables de la Gécamines.

Pour tout savoir du conflit qui oppose la Gécamines à CMOC, cliquez sur la rubrique « Gecamines vs Cmoc » pour suivre notre couverture.

Plus de détails à lire sur Mining Weekly (en anglais)

C’est quoi le Projet Afrique Chine

Indépendant

Le Projet Afrique-Chine est fondamentalement independent, non-partisan et ne fait la promotion d’aucun pays, compagnie ou culture.

Actualité

Une sélection minutieuse des articles les plus importants de la journée sur la Chine et l’Afrique. Mise à jour 24 heures sur 24 par des rédacteurs humains. Pas de robots, pas d’algorithmes

Analyses

Des points de vue divers, souvent non conventionnels, d’universitaires, d’analystes, de journalistes et de diverses parties prenantes du débat Chine-Afrique.

Réseau

Un réseau de professionnels unique, composé de chercheurs, d’analystes, de journalistes et d’autres acteurs de la Chine et de l’Afrique du monde entier.