Abonnez-vous à notre bulletin d'information bi-hebdomadaire gratuit sur la Chine-Afrique.
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Suivez PAC sur les réseaux sociaux

Ecouter le Podcast PAC

La pollution de l’environnement par l’entreprise Congo Dongfang Mining en RDCongo

Les questions de violation des droits des travailleurs, de la dégradation de l’environnement et de l’exploitation illégale, sont les thématiques récurrents qui reviennent lorsque la question des investissements miniers chinois en Afrique est abordée. Du Ghana au Zimbabwe en passant par le Mali, le Sénégal, la RDCongo ou la Zambie, les plaintes de la société civile et des communautés locales sont les mêmes. 

La RDCongo, riche en ressources naturelles, accueille des dizaines d’investissements miniers chinois, grands et petits, légaux et illégaux. Au fil des ans, de nombreux rapports ont été publiés par des ONG et diverses organisations de la société civile pour dénoncer de nombreuses violations des droits des travailleurs ainsi que des problèmes liés à la pollution de l’environnement.

Nous avons reçu Richard Ilunga, Directeur du Programmes des Droits Humains de l’ONG congolaise Afrewatch, avec qui nous avons parlé de leur dernier rapport qui aborde la question de la pollution de l’environnement par l’entreprise chinoise, Congo Dongfang Mining, filiale congolaise du géant Chinois Zhejiang Huayou Cobalt. 

Notes de l’émission

À propos de Richard Ilunga

ILUNGA MUKENA Richard est chercheur en Ressources naturelles et droits humains & Directeur du Programmes des Droits Humains au sein de l’Observatoire Africain des Ressources naturelles (AFREWATCH). Il est l’un des chercheurs ayant contribué à la réalisation de l’étude « Exploitation minière de l’entreprise Congo Dongfand Mining (CDM)