Abonnez-vous à notre bulletin d'information bi-hebdomadaire gratuit sur la Chine-Afrique.

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Suivez PAC sur les réseaux sociaux

Ecouter le Podcast PAC

Des manifestations contre l’EACOP devant des ambassades chinoises

Eacop manifestation ambassades chinoises
Des manifestants déploient une banderole contre l'oléoduc de l'Afrique de l'Est devant l'ambassade de Chine à Paris, le 26 juin 2024. AFP

Des militants du changement climatique ont manifesté mardi devant les ambassades chinoises de dix pays, demandant à la Chine de ne pas financer la construction de l’oléoduc controversé de TotalEnergies, EACOP, en Afrique de l’Est.

Les militants ont déclaré que les banques et les assureurs chinois sont des financiers de « dernier recours » pour TotalEnergies, qui a eu du mal à obtenir les prêts nécessaires à la construction de l’oléoduc.

Le géant français de l’énergie poursuit son projet de forage de Tilenga en Ouganda et l’oléoduc est-africain (EACOP) de 1 443 km pour transporter sa production jusqu’à la côte tanzanienne.

Malgré l’opposition des écologistes, le forage a commencé à la mi-2023 et la production est prévue pour 2025.

« On est à un moment où Total a perdu tous ses soutiens financiers et d’assurances (…), le soutien chinois est vraiment le dernier soutien potentiel à ce projet », affirme Romane, membre du collectif StopTotal lors d’une action menée conjointement avec Extinction Rebellion devant l’ambassade de Chine à Paris pour dénoncer le projet d’oléoduc en Afrique de l’est (EACOP). Les militants, habillés aux couleurs de TotalEnergies, ont construit un faux pipeline pour mettre la pression sur les investisseurs et assurances chinoises : « Ce projet est aberrant, plus de 100.000 personnes sont impactées », ajoute la militante. 

Vidéo de l’AFP

C’est quoi le Projet Afrique Chine

Indépendant

Le Projet Afrique-Chine est fondamentalement independent, non-partisan et ne fait la promotion d’aucun pays, compagnie ou culture.

Actualité

Une sélection minutieuse des articles les plus importants de la journée sur la Chine et l’Afrique. Mise à jour 24 heures sur 24 par des rédacteurs humains. Pas de robots, pas d’algorithmes

Analyses

Des points de vue divers, souvent non conventionnels, d’universitaires, d’analystes, de journalistes et de diverses parties prenantes du débat Chine-Afrique.

Réseau

Un réseau de professionnels unique, composé de chercheurs, d’analystes, de journalistes et d’autres acteurs de la Chine et de l’Afrique du monde entier.