Abonnez-vous à notre bulletin d'information bi-hebdomadaire gratuit sur la Chine-Afrique.

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Suivez PAC sur les réseaux sociaux

Ecouter le Podcast PAC

Deuxième conférence de paix pour la Corne de l’Afrique à Pékin

Conférence de paix corne de l'Afrique Pékin
Le vice-ministre chinois des Affaires étrangères, Chen Xiaodong (au centre gauche) et l'envoyé spécial chinois pour la Corne de l'Afrique, Xue Bing, posent avec les ambassadeurs de la Corne de l'Afrique à l'issue d'une conférence de paix, le 25 juin 2026 à Pékin. Image fournie par le ministère chinois des affaires étrangères.

Le gouvernement chinois a organisé lundi une deuxième conférence de paix à Pékin, réunissant des ambassadeurs et d’autres hauts fonctionnaires de sept pays de la Corne de l’Afrique.

Cette année, la conférence a été marquée par la présence du vice-ministre des affaires étrangères Chen Xiaodong, qui était jusqu’au début de l’année ambassadeur en Afrique du Sud. Des représentants du ministère chinois du commerce et de l’agence d’aide chinoise CIDCA étaient également présents.

Tout comme en 2022, lorsque la première « conférence de paix » sur la Corne de l’Afrique, organisée par Pékin, s’est tenue à Addis-Abeba, aucun résultat précis n’a été annoncé à l’issue de la réunion de lundi.

POURQUOI EST-CE IMPORTANT ? La Chine présente ces événements comme des « conférences de paix », mais il semble qu’il s’agisse davantage d’une opération de communication que d’une action de fond. Xue Bing, l’envoyé spécial, n’a pas de réalisations notables à son actif, et la présence de Chen peut maintenant changer la dynamique compte tenu de son nouveau rôle de premier plan, mais dans l’ensemble, il est probablement préférable de ne pas s’attendre à ce que la Chine fasse beaucoup pour la médiation des fissures qui divisent actuellement la région de la Corne de l’Afrique.

LECTURE RECOMMANDÉE:

C’est quoi le Projet Afrique Chine

Indépendant

Le Projet Afrique-Chine est fondamentalement independent, non-partisan et ne fait la promotion d’aucun pays, compagnie ou culture.

Actualité

Une sélection minutieuse des articles les plus importants de la journée sur la Chine et l’Afrique. Mise à jour 24 heures sur 24 par des rédacteurs humains. Pas de robots, pas d’algorithmes

Analyses

Des points de vue divers, souvent non conventionnels, d’universitaires, d’analystes, de journalistes et de diverses parties prenantes du débat Chine-Afrique.

Réseau

Un réseau de professionnels unique, composé de chercheurs, d’analystes, de journalistes et d’autres acteurs de la Chine et de l’Afrique du monde entier.