Abonnez-vous à notre bulletin d'information bi-hebdomadaire gratuit sur la Chine-Afrique.

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Suivez PAC sur les réseaux sociaux

Ecouter le Podcast PAC

La Chine joue les négociateurs entre le Bénin et le Niger

Chine Bénin Niger crise
Graphique créé par le China Global South Project

À la suite de la décision du Bénin de bloquer le chargement du pétrole en provenance du Niger, en représailles à la décision du Niger de fermer sa frontière avec le Bénin, la Chine tente de négocier la fin de la crise entre les deux pays.

Africa Intelligence (AI) révèle qu’une délégation chinoise constituée par de plusieurs fonctionnaires des affaires étrangères, du ministère de l’énergie et de société CNPC qui a construit le pipeline, est arrivée au Bénin le 14 mai 2024 pour rencontrer le président béninois Patrice Talon et des officiels béninois pour aborder la crise.

Selon AI, la délégation chinoise qui a été reçue ce 15 mai 2024 par Patrice Talon, aurait obtenu une concession du président béninois qui aurait autorisé le chargement d’une première cargaison de pétrole arrivée au port de Sèmè.

Ayant financé et construit le pipeline qui transporte le brut nigérien et exploitant le pétrole dans la région d’Agadem au Niger, la Chine, à travers la CNPC, est donc directement concernée par cette crise.

POURQUOI C’EST IMPORTANT: On a rarement vu la Chine en position de négociateurs dans les crises sur le continent. Sa tentative de jouer les négociateurs en désignant un envoyé spécial pour la corne de l’Afrique semble battre de l’aile. Cependant cette crise entre le Bénin et le Niger révèle qu’un investissement transfrontalier majeur de ce type offre à Pékin des leviers suffisants pour jouer les faiseurs de paix.

Avec ce pipeline et si elle parvient au règlement du différend, nous pouvons raisonnablement présumer que la Chine va probablement devenir un facteur de stabilité entre les deux pays.

LECTURE RECOMMANDÉE:

C’est quoi le Projet Afrique Chine

Indépendant

Le Projet Afrique-Chine est fondamentalement independent, non-partisan et ne fait la promotion d’aucun pays, compagnie ou culture.

Actualité

Une sélection minutieuse des articles les plus importants de la journée sur la Chine et l’Afrique. Mise à jour 24 heures sur 24 par des rédacteurs humains. Pas de robots, pas d’algorithmes

Analyses

Des points de vue divers, souvent non conventionnels, d’universitaires, d’analystes, de journalistes et de diverses parties prenantes du débat Chine-Afrique.

Réseau

Un réseau de professionnels unique, composé de chercheurs, d’analystes, de journalistes et d’autres acteurs de la Chine et de l’Afrique du monde entier.