Abonnez-vous à notre bulletin d'information bi-hebdomadaire gratuit sur la Chine-Afrique.

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Suivez PAC sur les réseaux sociaux

Ecouter le Podcast PAC

La production du cuivre et cobalt du chinois CMOC en croissance en R.D. Congo

cobalt prix José Fernandez CMOC
Des camions transportent le minerai d'un puits de la mine de Tenke Fungurume, l'une des plus grandes mines de cuivre et de cobalt au monde, appartenant à la société chinoise CMOC, dans le sud-est de la République démocratique du Congo, le 17 juin 2023. La République démocratique du Congo produit plus de 70 % de l'offre mondiale de cobalt. EMMET LIVINGSTONE / AFP

Le groupe minier chinois China Molybdenum (CMOC), premier producteur mondial de cobalt et opérateur des mines de Tenke Fungurume MIning (TFM) et Kisanfu Mining (KFM) en R.D.Congo, a annoncé une production de cuivre et cobalt en hausse pour le premier trimestre 2024.

Dans un communiqué publié le 29 avril 2024 sur son site, le groupe annonce avoir produit 147.494 tonnes de cuivre et 25.202 tonnes de cobalt sur TFM et KFM, ce qui correspond à une augmentation de 122% et 392% respectivement comparé à la meme période l’année passée.

En 2023, le groupe avait produit 55.526 tonnes de cobalt et 360.000 tonnes de cuivre. Avec les chiffres de ce premier trimestre, tout laisse croire que CMOC pourrait atteindre des records de production en 2024.

Concernant TFM, le groupe annonce que « les trois chaînes de production ont atteint leur pleine capacité en mars 2024. La capacité actuelle de production de cuivre a atteint 450.000 tonnes/an et celle de cobalt 37 000 tonnes/an. »

POURQUOI C’EST IMPORTANT: Durant la même période l’année passée, CMOC était empêtré dans un conflit avec son partenaire la GECAMINES, la société publique congolaise, sur le projet TFM. Dispute qui avait conduit à un ralentissement de la production et des exportations. Ce n’est que dans la seconde moitié de 2023 que le groupe avait repris ses exportations.

L’augmentation de la production est notamment la conséquence d’un investissement de 2.5 milliards de dollars que le groupe a mis sur TFM. Un investissement qui reflètent la confiance et l’assurance du groupe sur ses investissements en R.D.Congo.

Les chiffres de CMOC confirment aussi la volonté du groupe de ne pas ralentir sa production de cobalt malgré la chute des prix du cobalt sur le marché international.

LECTURE RECOMMANDÉE:

C’est quoi le Projet Afrique Chine

Indépendant

Le Projet Afrique-Chine est fondamentalement independent, non-partisan et ne fait la promotion d’aucun pays, compagnie ou culture.

Actualité

Une sélection minutieuse des articles les plus importants de la journée sur la Chine et l’Afrique. Mise à jour 24 heures sur 24 par des rédacteurs humains. Pas de robots, pas d’algorithmes

Analyses

Des points de vue divers, souvent non conventionnels, d’universitaires, d’analystes, de journalistes et de diverses parties prenantes du débat Chine-Afrique.

Réseau

Un réseau de professionnels unique, composé de chercheurs, d’analystes, de journalistes et d’autres acteurs de la Chine et de l’Afrique du monde entier.