Abonnez-vous à notre bulletin d'information bi-hebdomadaire gratuit sur la Chine-Afrique.

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Suivez PAC sur les réseaux sociaux

Ecouter le Podcast PAC

Le chinois Zhonglu se réjouit de ses prises de Tuna au Ghana

chinois Zhonglu réjouit prises Tuna Ghana
Image d'archive d'un navire de pêche illégale présumé opérant dans le golfe de Guinée, où les chalutiers chinois et d'autres pays ont décimé les stocks de poissons ces dernières années. Image via U.S. Navy/Released Public Domain Mark 1.0

L’entreprise publique chinoise de pêche Shandong Zhonglu Oceanic Fisheries s’est réjoui de ses prises de poisson pour l’année 2023 au Ghana. L’entreprise a pêché 17 000 tonnes de poisson dont 150 tonnes de thon aux larges des côtes ghanéennes.

Alors que Shandong Zhonglu se réjouit des performances de sa filiale africaine, African Star vessel, la compagnie est accusée de surpêche par les ONG locales et experts internationaux. Une surpêche qui réduit le nombre de poissons disponibles au bord des côtes et rend la pêche impossible pour les communautés locales. Ce qui a pour impact d’appauvrir les communautés riveraines.

En 2022, une enquête menée par le journaliste ghanéen Gideon Sarpong révélait que Zhonglu Oceanic et une autre entreprise chinoise avaient « créé plus de dix sociétés écrans détenant des licences de pêche délivrées par le ministère ghanéen de la pêche et de l’aquaculture ». Des sociétés écrans qui sont aussi accusés de pêche illégale.

En 2022, l’ONG Environmental Justice Foundation, publiait un rapport sur les activités de pêche illégale de la marine chinoise sur les côtes du Golf de Guinée.

Les plaintes des communautés locales et de la société civile ne semblent ne produire aucun effet sur la situation.

Pour en savoir plus lire l’article sur seafoodSource (en Anglais)

L’enquête de Gideon Sharpong à lire sur Africa China Reporting Project (en Anglais)

C’est quoi le Projet Afrique Chine

Indépendant

Le Projet Afrique-Chine est fondamentalement independent, non-partisan et ne fait la promotion d’aucun pays, compagnie ou culture.

Actualité

Une sélection minutieuse des articles les plus importants de la journée sur la Chine et l’Afrique. Mise à jour 24 heures sur 24 par des rédacteurs humains. Pas de robots, pas d’algorithmes

Analyses

Des points de vue divers, souvent non conventionnels, d’universitaires, d’analystes, de journalistes et de diverses parties prenantes du débat Chine-Afrique.

Réseau

Un réseau de professionnels unique, composé de chercheurs, d’analystes, de journalistes et d’autres acteurs de la Chine et de l’Afrique du monde entier.