Abonnez-vous à notre bulletin d'information bi-hebdomadaire gratuit sur la Chine-Afrique.

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Suivez PAC sur les réseaux sociaux

Ecouter le Podcast PAC

Une équipe chinoise fait un état des lieux du Tazara en Tanzanie et en Zambie

Tazara Chine Zambie Tanzanie négociations
Tracée du chemin de fer Tazara qui relie la Zambie au port de Dar-Es-Salaam en Tanzanie

La China Civil Engineering Construction Corporation (CCECC), filiale de China Railway, qui a été chargé par le gouvernement chinois de de négocier le contrat de réhabilitation et de concession du Tazara avec la Zambie et la Tanzanie, a envoyé une équipe d’inspection afin de procéder à l’état des lieux du chemin de fer.

L’inspection menée par l’équipe du CCECC permettra à la Chine d’établir la valeur de l’investissement qu’elle devra consentir et les termes du contrat du concession qu’elle soumettra aux autorités zambiennes et tanzaniennes.

L’offre de réhabilitation et de concession du Tazara du CCECC sera soumise à la commission de pilotage de la Zambie et de la Tanzanie pour approbation avant validation finale par le groupe de travail des trois pays qui devrait rendre ses conclusions d’ici avril 2024.

Depuis des mois, les trois pays discutent sur le contrat de concession qui doit inclure une remise à niveau du chemin et sa modernisation de chemin de fer long de 1860 Km qui relie le port de Dar-Es-Salam en Tanzanie à Kapiri Mposhi en Zambie.

Ce long processus de validation qui implique plusieurs acteurs des trois pays, devrait permettre de minimiser les erreurs qui ont dans le passé, contribué à bâcler les études de faisabilité conduisant à une explosion des coûts initiaux et impactant la viabilité des projets financés par la Chine.

Construit en 1975 par la Chine comme un don aux deux pays, le Tazara devra être économiquement et commercialement rentable pour garantir la participation financière d’une Chine de plus en plus réticente à consentir d’énormes prêts à l’Afrique.

Ce sont notamment ces aspects de rentabilité et de modèle de gestion qui font partie des points analysés par la délégation du CCECC et qui seront pris en compte par la China Development Bank, financier du projet.

POURQUOI C’EST IMPORTANT: La réhabilitation et la concession du Tazara revêt une importance stratégique pour la Chine. Après avoir perdu le contrat du chemin de fer de Benguela en Angola en faveur du consortium mené par Trafigura, le Tazara permettra à la Chine de contrôler un corridor de transport important du Copper Belt africain vers l’océan Indien.

LECTURE RECOMMANDÉE:

C’est quoi le Projet Afrique Chine

Indépendant

Le Projet Afrique-Chine est fondamentalement independent, non-partisan et ne fait la promotion d’aucun pays, compagnie ou culture.

Actualité

Une sélection minutieuse des articles les plus importants de la journée sur la Chine et l’Afrique. Mise à jour 24 heures sur 24 par des rédacteurs humains. Pas de robots, pas d’algorithmes

Analyses

Des points de vue divers, souvent non conventionnels, d’universitaires, d’analystes, de journalistes et de diverses parties prenantes du débat Chine-Afrique.

Réseau

Un réseau de professionnels unique, composé de chercheurs, d’analystes, de journalistes et d’autres acteurs de la Chine et de l’Afrique du monde entier.