Abonnez-vous à notre bulletin d'information bi-hebdomadaire gratuit sur la Chine-Afrique.

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Suivez PAC sur les réseaux sociaux

Ecouter le Podcast PAC

Côte d’Ivoire: Tietto Minerals suggère le rejet de l’offre de Zhaojin Investment

Côte d'Ivoire: Tietto Minerals suggère le rejet de l'offre de Zhaojin Investment
La mine d'or d'Abujar de l'Australie Tietto Minerals. Photo: Tietto Minerals

Le groupe minier australien a demandé à ses actionnaires de rejeter l’offre de rachat de 400 millions de dollars faite par son partenaire chinois Zhaojin Investment.

Tietto Minerals opère la mine d’or d’Abuja dans le centre-ouest de la Côte d’Ivoire. Zhaojin Minerals est le deuxième actionnaire du groupe avec 7.02% derrière Tietto Minerals qui possède 92%. Lundi 30 octobre 2023, Tietto annonçait que Zhaojin avait fait une offre de 400 millions USD afin de racheter les 92% de Tietto et prendre le contrôle de la compagnie et du projet d’Abujar.

Jeudi 2 novembre 2023, l’offre ayant été estimée insuffisante et sous-évaluant la valeur de la compagnie, Tietto a recommandé à ses actionnaires de rejeter l’offre de Zhaojin.

La mine d’or d’Abujar, située dans le centre-ouest de la Côte d’Ivoire est entrée en production depuis janvier 2023. Avec des ressources minières de 3,83 millions d’onces d’or et des réserves de minerais 1,69 million d’onces, Tietto prévoit de produire 105.000 à 120.000 onces d’or entre juillet et décembre 2023 et 1,2 million oz (34 tonnes) durant les six prochaines années.

Plus de détails à lire sur Zone Bourse

C’est quoi le Projet Afrique Chine

Indépendant

Le Projet Afrique-Chine est fondamentalement independent, non-partisan et ne fait la promotion d’aucun pays, compagnie ou culture.

Actualité

Une sélection minutieuse des articles les plus importants de la journée sur la Chine et l’Afrique. Mise à jour 24 heures sur 24 par des rédacteurs humains. Pas de robots, pas d’algorithmes

Analyses

Des points de vue divers, souvent non conventionnels, d’universitaires, d’analystes, de journalistes et de diverses parties prenantes du débat Chine-Afrique.

Réseau

Un réseau de professionnels unique, composé de chercheurs, d’analystes, de journalistes et d’autres acteurs de la Chine et de l’Afrique du monde entier.