Abonnez-vous à notre bulletin d'information bi-hebdomadaire gratuit sur la Chine-Afrique.
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Suivez PAC sur les réseaux sociaux

Ecouter le Podcast PAC

La sécurité des chinois en R.D.Congo

La sécurité des chinois en R.D.Congo

C’est la question qui a été au centre de la rencontre entre l’ambassade de Chine en R.D. Congo et les officiels congolais parmi lesquels on retrouvait le ministre des Affaires étrangères, celui de l’intérieur et les responsables des services d’immigration. 
 
La rencontre fait suite aux nombreuses attaques, kidnapping et meurtres dont sont régulièrement victimes les Chinois – la majorité travaillant dans le secteur minier –dans les régions minières du Katanga et dans les régions de l’est où ils font dans l’exploitation de l’or. Une présence dans le secteur aurifère qui est au centre des tensions régulières avec les communautés locales. 
 
La rencontre visait à renforcer la coordination et le partage d’informations entre les deux gouvernements et le soutien aux forces de l’ordre congolaises. Les deux parties prévoient également de mettre en place un mécanisme de communication pour les expatriés chinois.

Plus de détails à lire sur le compte Wechat de la Chambre de Commerce des Chinois au Lualaba – en chinois

Autres actualités sécuritaires:

  • Coopération militaire : Le ministre de la défense de la République démocratique du Congo a rencontré des responsables de haut niveau de l’ambassade de Chine, dont l’attaché militaire, pour discuter d’un éventuel soutien chinois au développement de l’industrie militaire de la RDC. Cette rencontre fait suite à la publication d’un nouveau document politique visant à stimuler le secteur de la défense dans un contexte de défis de sécurité publique et de conflits frontaliers. (CONGO TODAY – en chinois)
  • Le F-35 américain au coeur d’une polémique: La vente du F-35 de Lockheed Martin à l’armée américaine avait été suspendue par le département de La Défense à la suite d’une enquête faisant état de la présence d’une pièce fait d’alliage de samarium et de cobalt (certainement congolais) fabriquée en Chine. (DEFENSE NEWS — en anglais)