Abonnez-vous à notre bulletin d'information bi-hebdomadaire gratuit sur la Chine-Afrique.
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Suivez PAC sur les réseaux sociaux

Ecouter le Podcast PAC

La Chine affiche une croissance commerciale à deux chiffres au premier semestre 2022

Chine croissance commerciale à deux chiffres semestre 2022

Les échanges commmerciaux total de la Chine ont bondi de 10,3% au cours des six premiers mois de l’année par rapport à la même période de l’année dernière, selon les nouveaux chiffres publiés dimanche par l’Administration générale des douanes.

Au total, le pays a réalisé 3,49 billions de dollars d’échanges internationaux, affichant des avancées solides chez ses trois principaux partenaires commerciaux : l’Asie du Sud-Est (+13,2 %), l’UE (+8,9 %) et les États-Unis (+11,8 %).

Les avancées ont été encore plus importantes parmi les pays de la Ceinture et de la Route qui, ensemble, ont enregistré une hausse de près de 20 % d’une année à une autre.

Points saillants du rapport :

  • AFRIQUE : Le commerce total avec l’Afrique au cours du premier semestre de l’année s’est élevé à 137,4 milliards de dollars. Si ce rythme se poursuit, la Chine sera sur la voie d’un nouveau record annuel, dépassant les 254 milliards de dollars de l’année dernière. Le Nigeria est resté la première destination des exportations chinoises, tandis que le commerce bilatéral avec l’Afrique du Sud a diminué de 0,8 % (probablement en raison de deux fermetures de port cette année à Durban), et que les importations en provenance de Guinée ont bondi de 50 % (probablement en raison de l’augmentation des expéditions de bauxite).
  • AMÉRIQUE CENTRALE ET DU SUD : Le commerce bilatéral entre les Amériques et la Chine a augmenté de 14,8% d’une année à une autre, grâce à des augmentations spectaculaires avec l’Argentine (+37%), la Colombie (+37%) et la Guyane (+222%). Le Brésil est resté le premier partenaire commercial de la région avec la Chine, avec 82 milliards de dollars au cours des six premiers mois de l’année, soit une modeste augmentation de 9 % par rapport à la même période l’année dernière.

LECTURE RECOMMANDÉE :