Abonnez-vous à notre bulletin d'information bi-hebdomadaire gratuit sur la Chine-Afrique.
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Suivez PAC sur les réseaux sociaux

Ecouter le Podcast PAC

La Chine accuse les États-Unis de tenter de  » neutraliser  » son influence en Afrique

Le porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, Zhao Lijian, a accusé les États-Unis de tenter de limiter leur influence en Afrique, en réaction aux dernières critiques adressées à Pékin par le commandant en chef de l’armée américaine pour l’Afrique, le général Stephen Townsend.

Mardi, le général Townsend a déclaré que « la Chine et la Russie utilisent agressivement des moyens diplomatiques, économiques et militaires pour étendre leur accès et leur influence. »

Comme il fallait s’y attendre, ces remarques n’ont pas été bien accueillies à Pékin. Le lendemain, lors du point de presse ordinaire du ministère des Affaires étrangères à Pékin, le porte-parole Zhao Lijian a répondu :

« Je trouve les remarques du responsable américain regrettables. Certains responsables américains ont une mentalité de guerre froide bien ancrée et ont fait une fixation sur la confrontation des blocs et les calculs géopolitiques. Ils surveillent de près tous les mouvements des autres pays et leur politique africaine vise à supprimer l’influence des autres pays sur le continent. Ce n’est en aucun cas constructif ».

Le général Townsend prendra sa retraite dans le courant de l’année et il semble que son remplaçant, le général Michael Langley, lieutenant du corps des Marines, reprendra le flambeau de la critique de la présence de la Chine en Afrique.

Lors de ses audiences de confirmation au début de l’année, le général Langley a mis en garde contre les prétendus dangers pour la navigation internationale posés par la seule base militaire chinoise à l’étranger dans la Corne de l’Afrique. « Ils l’ont installée là parce que probablement, à l’avenir, ils veulent avoir la capacité d’affecter la libre circulation du commerce qui affecte notre économie mondiale », a-t-il déclaré aux législateurs.

LECTURE RECOMMANDÉE :

C’est quoi le Projet Afrique Chine

Indépendant

Le Projet Afrique-Chine est fondamentalement independent, non-partisan et ne fait la promotion d’aucun pays, compagnie ou culture.

Actualité

Une sélection minutieuse des articles les plus importants de la journée sur la Chine et l’Afrique. Mise à jour 24 heures sur 24 par des rédacteurs humains. Pas de robots, pas d’algorithmes

Analyses

Des points de vue divers, souvent non conventionnels, d’universitaires, d’analystes, de journalistes et de diverses parties prenantes du débat Chine-Afrique.

Réseau

Un réseau de professionnels unique, composé de chercheurs, d’analystes, de journalistes et d’autres acteurs de la Chine et de l’Afrique du monde entier.