Abonnez-vous à notre bulletin d'information bi-hebdomadaire gratuit sur la Chine-Afrique.
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Suivez PAC sur les réseaux sociaux

Ecouter le Podcast PAC

Le parti communiste Chinois fait la promotion de son modèle au près des partis au pouvoir en Afrique

Dans un séminaire organisé par le département des relations extérieures du Comité central du Parti communiste chinois (PCC), auquel étaient invités par vidéo-conférence,17 partis au pouvoir de 16 pays africains, Song Tao chef du département, a fait la promotion du modèle politique et économique Chinois.

Avec le titre évocateur de « Une voie de modernisation conforme aux conditions nationales : l’exploration et la pratique des partis politiques en Chine et en Afrique« , Song Tao a rappelé comment la Chine a pu vaincre la pauvreté grâce au « socialisme aux caractéristiques chinoises » que les participants africains ont salué.

Points saillants

  • Approche unique de modernisation : « les changements centenaires dans le monde et l’épidémie du siècle sont entrelacés et se chevauchent, et c’est une grande responsabilité pour les partis politiques chinois et africains d’explorer et de promouvoir leur propre voie de modernisation »
  • Opposition à l’hégémonisme : « Nous travaillerons également ensemble pour sauvegarder le système international avec les Nations unies en son cœur et l’ordre international fondé sur le droit international, pour nous opposer à l’unilatéralisme et à l’hégémonisme et pour promouvoir l’équité et la justice dans le monde ».
  • Modèle Chinois : « les dirigeants des partis politiques africains participants ont fait l’éloge des grandes réalisations de la Chine sous la direction du Comité central du PCC… et apprécié que le PCC explore avec succès une voie de modernisation conforme aux conditions nationales de la Chine, ce qui constitue non seulement une victoire pour la Chine, mais aussi une contribution importante au monde et un exemple pour les pays africains ».

Les thèmes évoqués lors de ce séminaire, « gouvernance endogène et modèle politique unique » font souvent mouche au près des partis au pouvoir en Afrique qui tendent à fustiger les appels à la bonne gouvernance et la démocratie des pays occidentaux, qu’ils considèrent comme une ingérence étrangère.

La Chine accorde une place importante aux relations entre le PCC et les partis au pouvoir dans ses relations avec les pays africains.

Pour plus de détails, lire l’article complet ici (en Chinois)