Abonnez-vous à notre bulletin d'information bi-hebdomadaire gratuit sur la Chine-Afrique.
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Suivez PAC sur les réseaux sociaux

Ecouter le Podcast PAC

Le Nigéria en quête de financements chinois pour ses chemins de fer

Le Nigéria en quête de financements chinois pour ses chemins de fer
Le ministre des Transports du Nigeria, Mua'zu Sambo le 28 mars 2022. Image via @MuazuJajiSambo

Le ministre nigérian des transports nourrit toujours l’espoir d’obtenir des prêts de prêteurs portugais, turcs et chinois pour achever le projet de chemin de fer.

M’u’azu Jaji Sambo l’a déclaré devant la commission du transport terrestre et maritime du sénat ce jeudi 3 Novembre 2022.

Depuis plusieurs années maintenant, le Nigeria s’efforce à convaincre les bailleurs de fonds chinois à financer ses projets ferroviaires – abuja/Kano, Maiduguri/Port Harcourt – de plusieurs milliards de dollars.

Apparemment, le ministre Samba a perdu de vue le fait que la Chine est de plus en plus réticente à financer des projets d’infrastructure de plusieurs milliards en Afrique.

La probabilité que le Nigeria obtienne de tels prêts de la Chine est proche de zéro. La réalité est que le Nigeria n’est pas bien placé pour rembourser de nouveaux prêts chinois de plusieurs milliards, même si l’Exim Bank était prête à mettre l’argent. Déjà, chaque naira perçu par le gouvernement est affecté au service des dettes existantes du pays, alors même que la dette continue de croître.

Aujourd’hui, bien que la part de la Chine dans la dette extérieur du Nigeria ne s’élève qu’à 3,93 milliards de dollars, soit 3,8 % du total, il n’est pas certain que Pékin n’y rajoute les milliards de dollars dont le Nigéria a besoin pour ses chemins de fer.

Avec les différentes crises sur le continent, la Chine devient de plus en plus prudente sur ses prêts sur le continent accordant la priorité à des projets relativement modestes, aux risques moins élevés tout en prenant en compte la capacité de remboursement des pays africains.

LECTURE RECOMMANDÉE:

C’est quoi le Projet Afrique Chine

Indépendant

Le Projet Afrique-Chine est fondamentalement independent, non-partisan et ne fait la promotion d’aucun pays, compagnie ou culture.

Actualité

Une sélection minutieuse des articles les plus importants de la journée sur la Chine et l’Afrique. Mise à jour 24 heures sur 24 par des rédacteurs humains. Pas de robots, pas d’algorithmes

Analyses

Des points de vue divers, souvent non conventionnels, d’universitaires, d’analystes, de journalistes et de diverses parties prenantes du débat Chine-Afrique.

Réseau

Un réseau de professionnels unique, composé de chercheurs, d’analystes, de journalistes et d’autres acteurs de la Chine et de l’Afrique du monde entier.