Abonnez-vous à notre bulletin d'information bi-hebdomadaire gratuit sur la Chine-Afrique.

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Suivez PAC sur les réseaux sociaux

Ecouter le Podcast PAC

Quinze milliards USD seront investis dans le développement de Simandou en Guinée

15 milliards de dollars Simandou Guinée
Projet Simandou. Photo Rio Tinto

Les entreprises impliquées dans le développement du projet de la mine de fer de Simandou en Guinée, ont signé le mardi 2 avril 2024, l’accord final de financement du projet. Il a été convenu que 15 milliards de dollars USD seront investis dans la construction et le développement du projet.

L’accord a été signé après le feu vert accordé par les autorités de régulations chinoises aux entreprises chinoises participant dans le projet parmi lesquels on retrouve Chinalco et Baowu Steel.

Les fonds seront notamment mis à la disposition du TransGuinéen qui est la joint-venture, rassemblant l’Etat guinéen et les deux consortiums Rio-Tinto Simfer et Winning Consortium Simandou (WCS), en charge de construire les infrastructures – chemin de fer, port et routes – qui doivent accompagner le projet.

Guinée : Le projet Simandou bientôt en service

La signature de cet accord met fin au long processus de renégociation des termes du projet Simandou que le général Mamady Doumbouya, président de la transition en Guinée, avait lancé quelques mois après sa prise du pouvoir en septembre 2021.

Vous pouvez lire toute notre dossier complet sur Simandou ici

Plus de détails à lire sur Mining.Com (En Anglais)

C’est quoi le Projet Afrique Chine

Indépendant

Le Projet Afrique-Chine est fondamentalement independent, non-partisan et ne fait la promotion d’aucun pays, compagnie ou culture.

Actualité

Une sélection minutieuse des articles les plus importants de la journée sur la Chine et l’Afrique. Mise à jour 24 heures sur 24 par des rédacteurs humains. Pas de robots, pas d’algorithmes

Analyses

Des points de vue divers, souvent non conventionnels, d’universitaires, d’analystes, de journalistes et de diverses parties prenantes du débat Chine-Afrique.

Réseau

Un réseau de professionnels unique, composé de chercheurs, d’analystes, de journalistes et d’autres acteurs de la Chine et de l’Afrique du monde entier.