Abonnez-vous à notre bulletin d'information bi-hebdomadaire gratuit sur la Chine-Afrique.

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Suivez PAC sur les réseaux sociaux

Ecouter le Podcast PAC

L’état de l’économie chinoise et les giraffes en Namibie

état économie chinoise giraffes Namibie

Un article publié par l’ambassade des États-Unis en Chine sur l’utilisation du GPS pour favoriser la conservation des girafes en Namibie est devenu le lieu improbable d’une crise de nerfs collective sur l’économie chinoise.

Lundi, l’article avait reçu environ 166 000 commentaires, beaucoup déplorant l’état de l’économie chinoise et le fait que le marché boursier ait connu quatre années de déclin.

La pratique des internautes chinois à se plaindre en masse (généralement au sujet de l’économie) dans les commentaires d’articles sans rapport les uns avec les autres est connue sous le nom de « rush the tower » et constitue un moyen de contourner les censeurs chinois, qui ont pris des mesures sévères à l’encontre des critiques formulées à l’encontre de l’économie.

Après que Weibo a fermé les commentaires, les utilisateurs ont sauté sur un article de l’ambassade d’Inde à Pékin et sur un article japonais destiné à attirer les touristes à Fukuoka.

C’est quoi le Projet Afrique Chine

Indépendant

Le Projet Afrique-Chine est fondamentalement independent, non-partisan et ne fait la promotion d’aucun pays, compagnie ou culture.

Actualité

Une sélection minutieuse des articles les plus importants de la journée sur la Chine et l’Afrique. Mise à jour 24 heures sur 24 par des rédacteurs humains. Pas de robots, pas d’algorithmes

Analyses

Des points de vue divers, souvent non conventionnels, d’universitaires, d’analystes, de journalistes et de diverses parties prenantes du débat Chine-Afrique.

Réseau

Un réseau de professionnels unique, composé de chercheurs, d’analystes, de journalistes et d’autres acteurs de la Chine et de l’Afrique du monde entier.