Abonnez-vous à notre bulletin d'information bi-hebdomadaire gratuit sur la Chine-Afrique.

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Suivez PAC sur les réseaux sociaux

Ecouter le Podcast PAC

La chute des prix du nickel inquiète les entreprises chinoises

La chute des prix du nickel inquiète les entreprises chinoises
Vue aérienne de l'immense mine chinoise Virtue Dragon Nickel Industry, à Morosi, en Indonésie. ADEK BERRY / AFP

L’effondrement des prix du nickel depuis un an met en péril la viabilité économique de certaines des nombreuses sociétés minières chinoises en Indonésie.

Les mines chinoises représentent 60 à 70 % de l’ensemble des investissements dans l’industrie minière indonésienne du nickel, ce qui n’est pas négligeable étant donné les réserves massives de ce métal dans le pays d’Asie du Sud-Est, qui est un ingrédient clé dans la fabrication des batteries pour véhicules électriques.

Si les producteurs de nickel s’inquiètent à juste titre d’une offre excédentaire, ils s’inquiètent également de l’importance croissante des batteries sans nickel, telles que les batteries lithium-ion (LFP), qui sont nettement moins chères à produire.

POURQUOI EST-CE IMPORTANT: Alors que les sociétés minières chinoises en RDC semblent faire baisser intentionnellement le prix du cobalt, il en va tout autrement en Indonésie où bon nombre de ces mêmes sociétés s’inquiètent ouvertement de la faiblesse du prix du nickel. Cela pourrait indiquer qu’il n’y a peut-être pas de grande stratégie chinoise globale sur les minerais critiques comme beaucoup le supposent.

LECTURE RECOMMANDÉE:

C’est quoi le Projet Afrique Chine

Indépendant

Le Projet Afrique-Chine est fondamentalement independent, non-partisan et ne fait la promotion d’aucun pays, compagnie ou culture.

Actualité

Une sélection minutieuse des articles les plus importants de la journée sur la Chine et l’Afrique. Mise à jour 24 heures sur 24 par des rédacteurs humains. Pas de robots, pas d’algorithmes

Analyses

Des points de vue divers, souvent non conventionnels, d’universitaires, d’analystes, de journalistes et de diverses parties prenantes du débat Chine-Afrique.

Réseau

Un réseau de professionnels unique, composé de chercheurs, d’analystes, de journalistes et d’autres acteurs de la Chine et de l’Afrique du monde entier.