Abonnez-vous à notre bulletin d'information bi-hebdomadaire gratuit sur la Chine-Afrique.
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Suivez PAC sur les réseaux sociaux

Ecouter le Podcast PAC

La conférence de paix d’Addis-Abeba vue de Chine

L'approche chinoise de la paix dans la Corne de l’Afrique
Xue Bing, envoyé spécial de la Chine pour la Corne de l'Afrique, regarde pendant la première conférence de paix de la Corne de l'Afrique à Addis-Abeba, en Éthiopie, le 20 juin 2022. Amanuel Sileshi / AFP

Après le mini sommet pour la paix et la stabilité dans la Corne de l’Afrique organisée par la Chine la semaine passée en Ethiopie, les chercheurs chinois y vont de leur analyse pour expliquer les implications de cette initiative pour la Chine et pour la région.

Les avis des chercheurs chinois:

  • He Wenping, chercheur à l’Institut d’études ouest-asiatiques et africaines de l’Académie chinoise des sciences sociales, a souligné que cette réunion était opportune. La rapidité avec laquelle elle a été mise en place a dépassé les attentes des participants, marquant les progrès de la Chine dans l’avancement des perspectives de paix et de développement dans la Corne de l’Afrique. Tout d’abord, les conflits dans la Corne de l’Afrique sont compliqués, et la situation au Soudan, en Éthiopie et dans d’autres pays est instable et s’étend à d’autres pays. Il n’est pas facile de réunir les pays aujourd’hui pour rechercher ensemble le plus grand diviseur commun. Deuxièmement, la réunion s’est tenue moins de six mois après que Wang Yi ait proposé l’idée, ce qui montre que l’envoyé spécial chinois a beaucoup travaillé durant cette période et s’est rendu au Kenya, en Érythrée, en Éthiopie, en Ouganda, au Sud-Soudan, à Djibouti et en Somalie. Quel que soit le résultat, la réunion elle-même est la promotion et la mise en œuvre des perspectives de paix et de développement dans la corne de l’Afrique.
  • Zhu Ming, directeur du Bureau de la coopération régionale du Centre d’études ouest-asiatiques et africaines de l’Institut d’études internationales de Shanghai, estime que cette conférence peut être analysée sous l’angle des plus grandes menaces et des plus grands défis auxquels l’Afrique est confrontée dans son ensemble. L’Union africaine a déjà présenté l’initiative « Continent africain sans conflit ». Selon cette vision, elle devrait être achevée il y a quelques années. Mais en fait, les anciennes guerres civiles n’ont pas cessé, et de nouveaux conflits éclatent. L’initiative de résolution des conflits de l’Union africaine a pratiquement échoué. Dans ce contexte, en tant que vieille et bonne amie de l’Afrique, la Chine s’inquiète des problèmes urgents de l’Afrique et a proposé une initiative de paix et un plan par étapes. Tout d’abord, le ministère des affaires étrangères a nommé un envoyé spécial pour la Corne de l’Afrique afin de servir de médiateur entre les pays locaux, de solliciter l’opinion de toutes les parties et de gagner le soutien de toutes les parties. Ensuite, une conférence de paix a été organisée en Éthiopie, l' »ancre de stabilité » régionale.

C’est quoi le Projet Afrique Chine

Indépendant

Le Projet Afrique-Chine est fondamentalement independent, non-partisan et ne fait la promotion d’aucun pays, compagnie ou culture.

Actualité

Une sélection minutieuse des articles les plus importants de la journée sur la Chine et l’Afrique. Mise à jour 24 heures sur 24 par des rédacteurs humains. Pas de robots, pas d’algorithmes

Analyses

Des points de vue divers, souvent non conventionnels, d’universitaires, d’analystes, de journalistes et de diverses parties prenantes du débat Chine-Afrique.

Réseau

Un réseau de professionnels unique, composé de chercheurs, d’analystes, de journalistes et d’autres acteurs de la Chine et de l’Afrique du monde entier.