Abonnez-vous à notre bulletin d'information bi-hebdomadaire gratuit sur la Chine-Afrique.

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Suivez PAC sur les réseaux sociaux

Ecouter le Podcast PAC

Trafic de bois: Comment la Chine finance l’instabilité au Mozambique

Mozambique trafic de bois insécurité Chine

Dans ce numéro, nous recevons Raphael Edou gestionnaire du programme Afrique de l’Agence d’Investigation environnementale (EIA-US), pour parler de la responsabilité de la Chine dans le financement des groupes armés qui sévissent dans le nord du Mozambique. 

En achetant et important massivement le bois venu de cette région, Pékin devient un financier indirect de l’instabilité dans la région du Cabo Delgado.  Ce traffic illicite du bois rapporte 2 millions de dollars par mois aux groupes armés dans la région. 

Alors que les entreprises chinoises sont accusées de trafic illicite de bois à travers l’Afrique, le gouvernement chinois refuse toujours de prendre des actions concrètes contre ces entreprises.

Note de l’émission:

À propos de Raphael Edou

Raphael Edou est le gestionnaire du programme Afrique de l’Agence d’Investigation environnementale (EIA-US). Il mène des campagnes de lutte contre la déforestation, la violation des droits des populations autochtones et des communautés locales et la corruption dans toute l’Afrique. M. Edou est l’ancien ministre du changement climatique et des forêts et l’ancien ministre de l’aménagement du territoire et de la gouvernance locale du Bénin. Il a également été maire adjoint de Cotonou, la capitale du Bénin.

C’est quoi le Projet Afrique Chine

Indépendant

Le Projet Afrique-Chine est fondamentalement independent, non-partisan et ne fait la promotion d’aucun pays, compagnie ou culture.

Actualité

Une sélection minutieuse des articles les plus importants de la journée sur la Chine et l’Afrique. Mise à jour 24 heures sur 24 par des rédacteurs humains. Pas de robots, pas d’algorithmes

Analyses

Des points de vue divers, souvent non conventionnels, d’universitaires, d’analystes, de journalistes et de diverses parties prenantes du débat Chine-Afrique.

Réseau

Un réseau de professionnels unique, composé de chercheurs, d’analystes, de journalistes et d’autres acteurs de la Chine et de l’Afrique du monde entier.