Abonnez-vous à notre bulletin d'information bi-hebdomadaire gratuit sur la Chine-Afrique.

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Suivez PAC sur les réseaux sociaux

Ecouter le Podcast PAC

Guinée : Le projet Simandou bientôt en service … finalement?

Guinée : Le projet Simandou bientôt en service

Le géant minier anglo-australien Rio-Tinto en partenariat avec le consortium chinois dirigé par l’entreprise publique Chinalco sur les blocs 3 & 4 de la mine de fer de Simandou, devraient lancer leurs opérations en 2024.

Le lancement du projet – construction de la mine et investissement dans les infrastructures logistiques – interviendra dès que Chinalco recevra l’approbation de Beijing qui devrait intervenir dans le courant de l’année 2024.

L’investissement du consortium Rio-Tinto Simfer de 6.2 milliard de dollars américain consistera dans la construction de la mine dans sa partie du projet et dans le co-financement des infrastructures en collaboration avec le consortium sino-singapourien WCS dans lequel on retrouve le chinois Baowu Steel qui développe les blocs 1 & 2 de Simandou.

En Aout 2023, Rio Tinto Simfer avait annoncé qu’un accord avait été trouvé avec le consortium Winning Consortium Simandou (WCS) et le gouvernement guinéen pour la construction du chemin de fer long de 670 Km et du port minéralier en eau profonde de Morebaya près de Conakry.

L’accord avait été signé dans le cadre de la Compagnie du TransGuinéen (CTG), joint-venture mis en place en juillet 2022, chargée de construire ces infrastructures qui relieront et permettront l’évacuation des minerais de fer de Simandou à partir du territoire guinéen.

POURQUOI C’EST IMPORTANT: Le développement de ce projet après plusieurs années d’instabilité politique et économique qui avaient rendus sa réalisation impossible. C’est avec le regime issu du coup d’Etat de 2020, dirigé par le colonel Mamadi Doumbouya que le projet a connu un progrès signification vers sa réalisation.

Le projet Simandou, l’un des plus grand en concentration de fer dans le monde (65%) est d’une importance capitale pour les acteurs impliqués. Pour l’industrie du fer, Simandou pourrait accélérer la décarbonisation de l’industrie. La forte concentration en fer de Simandou permettra à l’industrie de se passer de l’utilisation du coke dans la production de l’acier.

Quant à la Chine, il permettra à Pékin de réduire sa dépendance au fer australien. L’importance du projet pour Pékin est évident par le nombre d’entreprises chinoises impliquées sur le projet. Sur le total des sept entreprises présentes, cinq sont chinoises dont deux entreprises publiques, Chinalco et Baowu Steel.

Vous trouverez la couverture complète du Projet Afrique-Chine sur le projet Simandou

LECTURE RECOMMANDÉE:

C’est quoi le Projet Afrique Chine

Indépendant

Le Projet Afrique-Chine est fondamentalement independent, non-partisan et ne fait la promotion d’aucun pays, compagnie ou culture.

Actualité

Une sélection minutieuse des articles les plus importants de la journée sur la Chine et l’Afrique. Mise à jour 24 heures sur 24 par des rédacteurs humains. Pas de robots, pas d’algorithmes

Analyses

Des points de vue divers, souvent non conventionnels, d’universitaires, d’analystes, de journalistes et de diverses parties prenantes du débat Chine-Afrique.

Réseau

Un réseau de professionnels unique, composé de chercheurs, d’analystes, de journalistes et d’autres acteurs de la Chine et de l’Afrique du monde entier.