Abonnez-vous à notre bulletin d'information bi-hebdomadaire gratuit sur la Chine-Afrique.
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Suivez PAC sur les réseaux sociaux

Ecouter le Podcast PAC

La conférence de paix sur la Corne de l’Afrique révèle les limites de Pékin comme médiateur

Xue Bing (R), envoyé spécial de la Chine pour la Corne de l'Afrique, s'exprime sous le regard de Redwan Hussein, conseiller en sécurité nationale auprès du Premier ministre éthiopien, lors de la première conférence de paix sur la Corne de l'Afrique à Addis-Abeba. Amanuel Sileshi / AFP

La conférence de paix pour la Corne de l’Afrique organisée par la Chine a été à la fois un grand pas pour la Chine et un peu un pétard mouillé. La conférence, qui s’est achevée mardi, était la tentative la plus marquante de la Chine pour promouvoir sa version de la paix fondée sur le développement en Afrique depuis ses efforts de médiation au Soudan du Sud au milieu des années 2010.

La réunion a été explicitement conçue pour planter le décor des efforts de résolution des conflits. Xue Bing, l’envoyé spécial de la RPC pour la Corne de l’Afrique, a déclaré aux participants : « Je suis moi-même prêt à fournir des efforts de médiation pour le règlement pacifique des différends sur la base de la volonté des pays de cette région. »

Toutefois, à la fin de l’événement, mardi, M. Xue a reconnu que les discussions « n’ont pas porté sur les efforts de médiation et que personne n’a soulevé cette question. »

Si la conférence ne marque pas les débuts de la Chine en tant que médiateur dans la Corne de l’Afrique, elle indique que la Chine envisage de mettre davantage l’accent sur la paix et la sécurité dans une région où sa présence a jusqu’à présent été davantage axée sur le commerce et l’investissement.

L’intégration de ces deux éléments pourrait finir par constituer la contribution unique de la Chine à un moment où certains évoquent avec prudence la possibilité d’une paix dans la région éthiopienne du Tigré. Cependant, le récent massacre dans la région d’Oromia et la famine en Somalie suggèrent que les complexités de la région pourraient dépasser la compréhension de Pékin…

LECTURE RECOMMANDÉE

C’est quoi le Projet Afrique Chine

Indépendant

Le Projet Afrique-Chine est fondamentalement independent, non-partisan et ne fait la promotion d’aucun pays, compagnie ou culture.

Actualité

Une sélection minutieuse des articles les plus importants de la journée sur la Chine et l’Afrique. Mise à jour 24 heures sur 24 par des rédacteurs humains. Pas de robots, pas d’algorithmes

Analyses

Des points de vue divers, souvent non conventionnels, d’universitaires, d’analystes, de journalistes et de diverses parties prenantes du débat Chine-Afrique.

Réseau

Un réseau de professionnels unique, composé de chercheurs, d’analystes, de journalistes et d’autres acteurs de la Chine et de l’Afrique du monde entier.