Abonnez-vous à notre bulletin d'information bi-hebdomadaire gratuit sur la Chine-Afrique.
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Suivez PAC sur les réseaux sociaux

Ecouter le Podcast PAC

« Non, la Chine n’a pas infligé d’amende au Kenya »

Non, la Chine n'a pas infligé d'amende au Kenya
Image d'archive de Wu Peng, directeur général du département des affaires africaines du ministère chinois des Affaires étrangères. Image via le ministère chinois des Affaires étrangères.

Wu Peng, directeur Afrique au sein du ministère chinois des Affaires étrangères, a démenti les allegations faisant d’un retard de paiment de son prêt pour le Standard Gauge Railway. Son commentaire est une rare intervention du ministère dans une controverse sur un prêt.

« Récemment, au Kenya, on a dit que la Chine avait infligé des amendes pour défaut de paiement de son prêt SGR. Ce n’est pas vrai », a déclaré Wu à des journalistes africains à Pékin. Il a fait référence à un article récent du journal kenyan Business Daily, qui prétendait montrer un document prouvant que l’Exim Bank of China avait infligé au Kenya une amende de 10,8 millions de dollars pour un retard de paiement.

Le Trésor kenyan a démenti cette allégation : « Nous souhaitons affirmer catégoriquement que le Kenya n’a jamais manqué à ses obligations en matière de service de la dette envers aucun de ses créanciers », a déclaré Ukur Yatani, secrétaire du Cabinet du Trésor national, dans un communiqué.

Que retenir des commentaires Wu Peng :

  • POLITIQUE : Le fait que Wu Peng se soit exprimé sur la question du remboursement montre combien le problème est devenu politique. Le fait de signaler un alignement entre Pékin et le président nouvellement élu du Kenya, William Ruto, et d’éviter les perceptions selon lesquelles la Chine fait pression sur le Kenya, qui fait face à une crise de la dette, semble expliquer ses commentaires.
  • PAS DE DÉTAILS : Il est à noter que ni le ministère des Affaires étrangères ni le Trésor kényan n’ont fourni d’explication sur le document diffusé par Business Daily. Au contraire, ils l’ont tous deux simplement démenti, et Wu l’a qualifié de désinformation « irresponsable”.

LECTURE RECOMMANDÉE :

C’est quoi le Projet Afrique Chine

Indépendant

Le Projet Afrique-Chine est fondamentalement independent, non-partisan et ne fait la promotion d’aucun pays, compagnie ou culture.

Actualité

Une sélection minutieuse des articles les plus importants de la journée sur la Chine et l’Afrique. Mise à jour 24 heures sur 24 par des rédacteurs humains. Pas de robots, pas d’algorithmes

Analyses

Des points de vue divers, souvent non conventionnels, d’universitaires, d’analystes, de journalistes et de diverses parties prenantes du débat Chine-Afrique.

Réseau

Un réseau de professionnels unique, composé de chercheurs, d’analystes, de journalistes et d’autres acteurs de la Chine et de l’Afrique du monde entier.