Abonnez-vous à notre bulletin d'information bi-hebdomadaire gratuit sur la Chine-Afrique.
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Suivez PAC sur les réseaux sociaux

Ecouter le Podcast PAC

Le Kenya veut rembourser le prêt de son chemin de fer sur 50 ans

Le Kenya veut rembourser le prêt de son chemin de fer sur 50 ans
Le chemin de fer Mombassa- Nairobi TONY KARUMBA / AFP

Le Kenya espère renégocier le prêt pour le Standard Gauge Railway (SGR) construit par Pékin afin qu’il soit remboursable sur cinquante ans, a déclaré le nouveau ministre des transports du pays, Kipchumba Murkomen, lors de son audition de confirmation cette semaine. 

« Nous sommes étouffés par les prêts », a-t-il déclaré, faisant valoir qu’une fenêtre de remboursement plus longue permettrait au gouvernement de soutenir une croissance économique plus large.

Avec 70,8 milliards de dollars de prêts en cours (67,8 % du PIB), le Kenya est confronté au surendettement. Nairobi a annoncé plus tôt cette année qu’il entrait dans un programme de 38 mois soutenu par le Fonds monétaire international pour stabiliser son économie.

Le SGR était le plus grand projet d’infrastructure du Kenya depuis son indépendance et était largement considéré comme un projet clé de l’initiative « Belt and Road ». Selon M. Murkomen, la courte période de remboursement du prêt initial (15 à 20 ans) n’était pas adaptée à un projet ferroviaire dont le chemin vers la rentabilité est plus long : « Il devient impossible de pouvoir rembourser ce prêt à partir des recettes provenant des chemins de fer », a-t-il déclaré. « Même dans 50 ans, il ne sera jamais rentable ».

Plus de 70 pays en développement ont renégocié leurs dettes avec la Chine entre 2008 et 2017. La plupart de ces accords ont simplement prolongé les délais de remboursement plutôt que d’annuler les prêts. Le Kenya pourrait prendre courage de la récente extension de paiement de l’Équateur. Cependant, jusqu’à présent, la Chine a résisté aux demandes de pauses de remboursement du Kenya.

Lire l’article complet sur Bloomberg

C’est quoi le Projet Afrique Chine

Indépendant

Le Projet Afrique-Chine est fondamentalement independent, non-partisan et ne fait la promotion d’aucun pays, compagnie ou culture.

Actualité

Une sélection minutieuse des articles les plus importants de la journée sur la Chine et l’Afrique. Mise à jour 24 heures sur 24 par des rédacteurs humains. Pas de robots, pas d’algorithmes

Analyses

Des points de vue divers, souvent non conventionnels, d’universitaires, d’analystes, de journalistes et de diverses parties prenantes du débat Chine-Afrique.

Réseau

Un réseau de professionnels unique, composé de chercheurs, d’analystes, de journalistes et d’autres acteurs de la Chine et de l’Afrique du monde entier.